Monaco

Jardin Exotique

Un voyage à flanc de falaise

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Un voyage à flanc de falaise

C’est à Albert Ier de Monaco, le « Prince savant », que l’on doit la conception de ce jardin installé sur un terrain rocheux et vertical, à l’exposition idéale.

Ce jardin de rocailles se développe lentement. Il ne sera inauguré et ouvert au public que quelques années plus tard, en février 1933, par son successeur le Prince Louis II.

Une succulente promenade

Unique en son genre, il rassemble une grande variété de cactus et de plantes succulentes : les fameuses « plantes grasses », qui ont su s’adapter à des climats secs en stockant des réserves d’eau dans un de leurs organes, fleurs ou tiges. A partir des années 50, des serres sont édifiées dans l’objectif de rassembler à Monaco l’ensemble des plantes succulentes existantes dans le monde.

Ce sont ainsi 6000 variétés de plantes issues des zones désertiques et semi-désertiques de toute la planète qui composent les 15 000 m2 de ce jardin exceptionnel. Certains sujets, centenaires, dépassent les 12 mètres de haut ou atteignent des proportions spectaculaires. D’autres offrent des morphologies étonnantes et des floraisons éblouissantes.

Ce jardin est unique en son genre et accueille de très nombreux visiteurs venus du monde entier. Il permet, comme disait Paul Guth, de trouver « la féérie des tropiques sous le parallèle de Vladivostock. »

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Principauté de Monaco