Les jardins du musée international de la parfumerie

Ancienne bastide des parfumeurs, le jardin se situe non loin de Grasse, ville où réside le musée international de la parfumerie. Rose centifolia, jasmin, tubéreuse, lavande, géranium, genêt, oranger… Les parfums naissent tout d’abord dans les plantes, d’ici ou d’ailleurs.

Dans le cadre unique des Jardins du MIP, on découvre et sent ces espèces qui fournissent depuis des siècles les précieuses matières premières de la parfumerie.

En parallèle, les Jardins du Musée International de la Parfumerie font place aux champs de culture à l’ancienne, fidèlement reconstitués et entretenus le plus naturellement possible. Une occasion de surprendre une flore et une faune préservées dans leur richesse.

Pour compléter la visite, les jardins présentent une exposition permanente faisant ainsi le lien entre les cultures botaniques et la parfumerie : Pourquoi et comment les plantes produisent une odeur ? Quels sont les liens entre les plantes cultivées et leur environnement ?

Quelle a été l’évolution de la culture de plantes à parfum au fil des siècles? Comment sont traitées ces matières premières une fois arrivées à l’usine ?