Route du Baroque

Place Garibaldi

1782-1792. La place est bordée uniformément de maisons à arcades sur pilastres, voûtées d’arêtes, se développant sur trois niveaux. Cette organisation architecturale participe de la mode des places royales caractéristiques de l’urbanisme baroque.

Image en taille réelle, .JPG 107Ko (fenêtre modale)|© CG06

Il s’agissait ici de mettre en scène l’aboutissement de la Route Royale qui raccordait Nice à Turin, capitale des États de la Maison de Savoie.

Les portiques assurent une certaine ornementation de la place et permettent une meilleure circulation.

Les maisons mesurent toutes 12 mètres de profondeur dont 4,70 mètres pour les arcades.
Les portes cochères doivent ouvrir sur des allées voûtées reliant la place à des cours situées derrière ou entre les maisons. La couleur de l’ensemble était "biglio d’olio di noce", gris huile de noix.

Des motifs architecturaux étaient peints en trompe-l’œil autour des ouvertures imitant des pilastres d’encadrement supportant des frontons alternativement curvilignes et triangulaires.