Nice

Promenade des Anglais

8 KILOMETRES DE LEGENDE : La présence des Anglais à Nice est attestée dès la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Image en taille réelle, .JPG 1.4Mo (fenêtre modale)|© photo Ville de Nice

Image en taille réelle, .JPG 565Ko (fenêtre modale)|© photo Ville de Nice

Ils avaient pour habitude de se rencontrer au bord de mer, à l’embouchure du Paillon (aujourd’hui couvert par les jardins Albert Ier) et de se promener le long de la mer.

En 1832, le révérend L. Way fit tracer un chemin qui permettait d’accéder à la côte : la Promenade était née.

Il faudra cependant attendre 1930 pour qu’elle soit officiellement éclairée, élargie, et inaugurée par le frère du roi d’Angleterre en personne.

Une voie royale

Plantée de palmiers et d’essences méditerranéennes, la Promenade des Anglais s’achève au Jardin Albert Ier, aujourd’hui prolongé par la Promenade du Paillon.

Aménagé entre 1861 et 1890 sur les plans de l’ingénieur niçois Durandy, il déploie 32 000 m2 de fraîcheur très appréciés des Niçois.

Palmiers nains, Cycas de Chine et du Japon, essences d’Amérique Centrale et du Nord, d’Australie ou d’Asie, entourent de vastes pelouses et de parterres fleuris. Au centre, entouré d’une élégante pergola de bignones s’élève le monumental Arc de Bernard Venet.

Ville de Nice