Paléographie

1580 Un notaire poète (suite)

Niveau débutant.

Sur la page de garde de son minutier, Honoré Calvy notaire royal d’Antibes note un poème de sa composition.

Image en taille réelle, .JPG 85Ko (fenêtre modale)|

Voir la transcription

1579

1. Deffendz moy segne[ur] de l’inicque et meschant

2. Qu’il ne m’offende, de faict, ni de parolle

3. Ains fays l’aller en perte tresbuchant

4. Comme la pouldre ; qu’avec le vent sen volle


1. Il n’est au monde, chose plus fascheuse

2. Comme est ung pauvre, c’etant eslevé hault

3. Fier orgueilleux, de façon odieuse

4. Ingrat à tous, d’aultruy ne luy chault

1580

1. Peste a esté en ceste saison

2. Telle[ment] grande que feust de long temps

3. Et n’a esté quasi nulle maison

4. Qui n’ayt payé sa grande part dez despens

5. Mais dieu bening ayant mercy dez gens

6. Les a delivrez de leurs grandz malheurs

7. En rendant beaucop d’heureux et contentz

8. Pour oublier leurs larmes et pleurs


Source : A.D.A.M 03 E 81/1