Paléographie

1642 Commande de 400 paires de souliers à Antibes

Niveau expert.

En 1642, une industrie de la chaussure existe déjà. Louis d’Arbes, marchand d’Aix commande une série de 800 souliers aux maîtres cordonniers Anthoine Raibaud de Grasse et Jehan Don d’Antibes, en précisant de façon détaillée tous les modèles souhaités chez le notaire Donat Lausse d’Antibes.

Image en taille réelle, .JPG 188Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 176Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 228Ko (fenêtre modale)|

Voir la transcription

1. L’an mil six cens quarante deux (f. 433)
2. et le vingt neufiesme jour du mois
3. de nouvembre constitues en leurs personnes
4. a la presance de moy notere et tesmoingz
5. Anthoine Raibaud de la ville de
6. Grasse et Jehan Don de ceste ville
7. d’Antibe maistres cordoniers, ilz ont promis
8. et proumetent au sieur Louis Darbes
9. merchant de la ville d’Aix solliderement
10. l’un l’aultre et le seul en tout
11. sans division presantant aceptant de
12. luy fere audict sieur Darbes la
13. quantitté de quattre cens pers
14. solliers en la forme et maniere
15. que cy appres s’insuit (1) scavoier
16. cent pers à trapointe (2) plate garnis
17. davant et aux costés la motié
18. la mejanne (3) de ceur vet l’avantpied (4)
19. tout d’une piesse, le tallon de ceur (5)
20. tout d’une piesse de lauteur conforme
21. la monstre luy ont donné. Lesdictz (f. 433v)
22. cens seront de veau sirés scavoier
23. quarante pers à douze pointz trante
24. à unze, vingt à dix, dix à neuf.
25. Plus en feront cent de maroquin
26. en galle (6) garnis d’avant et au cousté
27. la mejanne de basanne (7) double
28. l’auteur du tallon conforme à la
29. monstre et tous ilz seront
30. fermés soixante pers de basannes
31. et quarante pers de cuiers
32. deux cens pers seront de veau
33. siré garny devant et aux coustés
34. tous fermés, la mejanne double
35. comme est dict cy dessus tous
36. fermés aussi et tous lesdictz
37. solliers auront ung petit entredeux (8)
38. sur le devant et les tallons
39. cent vingtz pers de ceur et les
40. quattre vingt tallon de basanne
41. tous d’une piesse de la mesme autheur
42. conforme à la monstre et le tout
43. seront de dix semelles sans
44. compter la mejanne. Lesdictz quattre (f. 434r)
45. cens pers sera le tout de ceur rouge
46. ou baudris (9) ([]: que sera en reste) et cy bon luy semble
47. n’en pourront faire quarante pers
48. de ceur de Nisse (10) quy comptoieront
49. à ceux du tallon haut et le tout
50. seront tenus comme le proumet parachever
51. lesdictz quattre cens pers solliers
52. par tout d’icy à la fin du mois
53. de mars prochain […]

Renvois :

(1) S’insuit : comprendre s’ensuit.
(2) Trépointe (trapointe) : bande de cuir mince que les cordonniers, les coffretiers, les bourreliers, etc., mettent entre deux cuirs plus épais qu'ils veulent coudre ensemble, afin de soutenir la couture (Dictionnaire de l’Académie française, 6e édition, 1835).
(3) Mejana ou mejane : rivet, ce qu’on place entre l’empeigne et la semelle du soulier (Dictionnaire provençal-français ou Dictionnaire de la langue d'oc, ancienne de S. Honnorat).
(4) Avant-pied : partie antérieure de la chaussure à l’exclusion du semelage.
(5) Ceur : comprendre cuir.
(6) Maroquin : le “ maroquin ” se fait avec la peau de chèvre ou de bouc et d’après la tradition, il aurait d’abord été fabriqué au Maroc. Il peut être tanné à la noix de Galles, d’où l’expression “ maroquin en galles ”
(7) Basane : peau de mouton tannée, de qualité inférieure.
(8) Entredeux : e
(9) Baudris : “ Baudroier, équivalent de corroyer, travailler les cuirs. Ne se disait que des cuirs corroyés en couleur. Corroyer : Dictionnaire de Godefroy, 1880)
(10) Nisse : comprendre Nice.

Téléchargez la transcription au format PDF

Source : Archives départementales des Alpes-Maritimes, 381/42, f. 433-434, extrait de Donat Lausse, notaire à Antibes