Nice

Dans cette rubrique

  • Jardin botanique

    Le jardin botanique, situé à l'ouest de Nice et dominant la plaine du Var, offre une vue remarquable sur la Baie des anges.

  • Promenade des anglais

    Au début du XIXème siècle, le Consiglio d’Ornato décide de créer une route sur le chemin terreux réalisé par le révérend Lewis Way.

  • Le Régina

    En 1897, Henri Germain, fondateur du Crédit Lyonnais, finance la construction de l’Excelsior Hôtel Regina. Sébastien Marcel Biasini, auteur de nombreux édifices dans le quartier de Cimiez dont le boulevard traversant, dessinera la propriété. La Reine Victoria y passera quelques hivers.

  • Cascade de Gairaut

    Monument au sens réel du mot car elle commémore l’arrivée à Nice des eaux de la Vésubie en 1883, la Cascade de Gairaut et son pavillon- chalet font partie des manifestations architecturales des compagnies fêtant la mise en fonction de nouvelles alimentations en eau des villes à la fin du XIXe siècle.Son site bénéficie d’un panorama sensationnel que l’on peut apprécier, ainsi que la cascade, sans descendre de voiture.

  • Parc Valrose

    L’acquisition en 1866 de terrains, par un hivernant russe, le baron Paul Georgevitch von Derwies, créa le domaine de Valrose dans un vallon orienté à l’ouest au pied de la colline de Cimiez, au nord de Nice. La construction du grand et du petit château, de la salle de théâtre, du jardin d’hiver (disparu) et des nombreuses fabriques du parc fut achevée en 1869.

  • Promenade du château

    La colline donnée par Charles-Félix de Savoie à la ville est aménagée par un reboisement et la plantation d’essences exotiques grâce à Antoine Risso.

  • Parc Chambrun

    Sur un coteau du quartier nord de Nice, le parc Chambrun se signale par la blancheur éclatante du temple qui le couronne. Du côté de la rue Chateaubriand, on doit gravir près de quatre-vingts degrés pour l’atteindre, mais de l’autre côté, rue George Sand, deux fois moins de marches et une voie inclinée permettent d’accéder à ce monumental auditorium en plein air.

  • Parc forestier du Mont Boron

    Durant la préhistoire, le lieu était une réserve de chasse pour les premiers hommes venant de la grotte Terra-Amata. Ensuite, de nombreuses batailles eurent lieu. Ainsi, la colline est mise à nu pour guetter l’arrivée de l’ennemi.

  • Parc Phoenix - Parc Floral de la ville de Nice

    Le Parc Phoenix, créé en 1990, prend son nom du palmier « Phoenix Canariensis », palmier-dattier des Canaries, aujourd’hui utilisé comme plante d’ornement du monde entier et très emblématique de la Côte d’Azur. Ce parc abrite 7500 espèces de plantes, dont certaines sont réputées rares, sur une surface totale de 7 hectares à l’entrée Ouest de Nice, face à l’aéroport.