Escragnolles

Un lieu fortifié dénommé Escragnolles est mentionné durant la première moitié du XIIIe siècle.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Mais nous connaissons, dès l'extrême fin du XIIe siècle, une famille de ce nom, dont les membres jouent un rôle important dans l'histoire de Grasse et possèdent donc probablement un château. On voit encore des traces de cette implantation sur le sommet dominant au nord les ruines de la chapelle Saint-Martin, à l'extrémité orientale de la commune.

Le village décline à la fin du XIVe siècle et il est dit inhabité en 1442. Plus tard, en 1562, il est repeuplé sous la forme d'un habitat dispersé. Puis il est doté d'une église dédiée à saint Pons, peut-être en reconstruisant un lieu de culte médiéval. Par la suite, une nouvelle église paroissiale est fondée, près du château demeuré à l'écart, à l'extrémité occidentale de la commune ; elle est dédiée à Saint-Clair et reçoit la fonction paroissiale vers 1740.
Vers la même époque, l'ancienne église Saint-Martin, dont le souvenir est alors conservé, est reconstruite au pied du site médiéval sous forme d'une vaste chapelle.

Une nouvelle église paroissiale est encore construite en 1820, au centre de l'habitat qui se concentre progressivement.