Sigale

Un habitat fortifié dénommé Sigale est mentionné durant la première moitié du XIIIe siècle.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Cependant, deux membres d'une famille de ce nom sont cités à partir de 1144. Le château de Sigale pourrait donc être plus ancien que sa première mention.

Un autre habitat fortifié dénommé Sigalon est également mentionné durant la première moitié du XIIIe siècle. Un membre d'une famille de ce nom est cité également, mais seulement en 1213.
Le château de Sigalon n'est donc pas obligatoirement beaucoup plus ancien que sa première mention.

Le château de Sigale devait occuper le sommet rocheux qui domine le village, au sud-est ; on y voit des vestiges importants. Celui de Sigalon se trouvait probablement à l'extrémité de l'éperon qui domine le village, au sud-ouest ; on en voit quelques traces et les vestiges d'un petit village, en contrebas.

Deux villages se sont développés, l'un à Sigale, l'autre à Sigalon. Ils ont eu cependant une église commune. Elle est mentionnée en 1351 et sert de paroissiale à la communauté d'Aiglun. En 1471, les deux châteaux sont en ruine ; le village de Sigalon va par la suite se fondre dans Sigale.