St-Auban

Un habitat fortifié dénommé Saint-Auban est mentionné durant la première moitié du XIIIe siècle.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Cependant, les membres d'une famille du même nom, de haut rang social, sont cités à partir de 1164. Ceci suggère une ancienneté plus grande du château, confirmée par l'aspect vaste et bien isolé du site qui en porte les ruines et qui surplombe l'agglomération actuelle.

Nous ne connaissons pas le lieu de culte qui pourrait avoir donné son nom à cet habitat.
Une église est mentionnée vers le début du XIVe siècle, nous n'en connaissons ni la titulature, ni la localisation. L'actuelle église paroissiale a probablement été construite vers 1564 sur un site différent ; sa titulature est Saint-Etienne et Saint-Auban semble n'être que sa dédicace secondaire. Il existe aussi une chapelle dédiée à saint Auban, mais elle semble n'être construite qu'en 1661.

Le site perché a été abandonné au profit de l'emplacement actuel, sans doute vers le début du XVIe siècle.

La Faye est un territoire mentionné au XIe siècle. Il s'étendait sur la partie occidentale de la commune et débordait sur la commune actuelle du Mas. Il a été donné aux Hospitaliers qui y ont dressé une église dédiée à sainte Elisabeth (ou à la Visitation), dont on voit encore les ruines au quartier de l'Hôpital.