St-Jean-Cap-Ferrat

Parmi les nombreuses églises dédiées à saint Jean que citent les sources médiévales, l'une d'elle que nous pouvons localiser avec certitude à Saint-Jean-Cap-Ferrat est mentionnées en 1078.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Elle dépend alors, comme celle de Beaulieu, du territoire d'Olive. Elle occupait probablement le même emplacement que l'église actuelle.

Le Cap-Ferrat, lieudit mentionné en 1218, reste longtemps un lieu peu fréquenté. Il faut attendre le XVIIIe siècle pour voir un habitat s'y développer. Ceci se traduit, en 1801 par la construction d'une nouvelle église Saint-Jean, succursale de la paroisse de Villefranche et, en 1829, par l'érection de ce nouveau lieu de culte en paroisse. Il s'agit de l'église actuelle.
La commune de Saint-Jean-Cap-Ferrat est créée en 1904, par démembrement de celle de Villefranche.

L'église Saint-Hospice est également mentionnée durant la seconde moitié du XIe siècle.
Elle occupait certainement le même emplacement que le lieu de culte actuel dédié à ce saint.
Ce lieu de culte reste isolé. A partir de 1608 peut-être, en tous cas avant 1615, le duc de Savoie y construit un fort qui est démoli par Louis XIV en 1706. Une tour le remplace vers 1745 ou 1750.