St-Jeannet

Un habitat fortifié dénommé La Grotte de Saint-Jeannet est mentionné en 1235.

Image en taille réelle, .JPG 149Ko (fenêtre modale)|

On voit les restes d'un château au centre de l'agglomération actuelle, mais il n'est pas sûr que celui-ci ait été à cet emplacement depuis le XIIIe siècle. Nous ne savons pas si un lieu de culte est effectivement à l'origine de sa dénomination.

Un village a par la suite rejoint le château à son emplacement actuel. La chapelle Saint-Jean-Baptiste, située à la limite occidentale de l'agglomération, a été son église paroissiale jusqu'à la construction de l'église actuelle, avant 1695.

Le Castelet est cité en 1250 comme dépendance de la seigneurie de La Gaude. Il reste des traces de ce château sur le promontoire qui domine la vallée de la Cagne, à 2 kilomètres au nord-ouest de l'agglomération de Saint-Jeannet. Cet édifice n'a pas attiré de village ni de lieu de culte.
Il a été reconstruit vers le début du XVIe siècle sous la forme d'une bastide comportant une vaste bergerie, telle que nous en voyons encore les ruines aujourd'hui.

Le Château de la Gaude, la Chapelle Saint-Pierre et la Grande Bastide conservent le souvenir de l'histoire de la communauté de la Gaude pour ce qui est du Moyen Age et du début de l'époque moderne. En 1845, ce quartier est détaché de la commune de La Gaude pour être inclus dans celle de Saint-Jeannet.