Plan Alzheimer

Le plan Alzheimer 2008-2012 est terminé. Toutes les actions sont achevées.

En France, la maladie d’Alzheimer et les syndromes apparentés touchent environ 885 000 personnes et on estime à plus de 225 000 nouveaux cas chaque année.  

Dans les Alpes-Maritimes, où la proportion de personnes âgées de plus de 60 ans est supérieure à la moyenne nationale (28 % dans les Alpes-Maritimes) le Conseil départemental est très impliqué dans la lutte contre la maladie, la prise en charge des patients atteints et l’accompagnement de leurs familles. Près de 12 000 personnes de plus de 75 ans seraient atteintes dans notre département.

Le plan Alzheimer 2008-2012 est terminé. Toutes les actions concrètes structurées autour de 5 objectifs pour répondre aux problèmes que pose cette maladie sont achevées. Ces objectifs consistaient en :

1.    Mieux connaître les besoins des malades et de leurs familles et promouvoir l’innovation et la recherche.
2.    Mieux faire connaître la maladie.
3.    Prévenir et dépister.
4.    Prendre en charge et accompagner.
5.    Accompagner les professionnels.

Le schéma gérontologique 2012-2016, dont une des commissions était dédiée à la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, confirme la poursuite des actions du plan départemental Alzheimer.

Objectifs

Poursuivre les objectifs assignés au plan départemental.

Dans le cadre de ses nouvelles orientations :

  •     Simplifier les parcours des patients
    par exemple en  renforçant la coordination gérontologique  autour du déploiement des Maisons pour l’Autonomie et l’Intégration des malades Alzheimer (MAIA).

  •     A travers  le plan seniors 06
        - Faciliter le maintien à domicile en toute sécurité qui prévoit parmi les mesures l’accès pour les bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) à domicile à un système de la téléassistance avancée, à des aides techniques et à l’adaptation du logement ;
        - Renforcer l’accompagnement et le soutien des aidants.

Cliquer ici pour en savoir plus sur le plan seniors

Publics visés

Population du département, malades et leurs familles, professionnels.

Actions

  • Décliner l’ensemble des actions prévues dans le plan départemental en particulier : accueil de jour, accueil de jour itinérant ; hébergement temporaire ; plates-formes de répit et d’accompagnement ; Pôles d’Activités et de Soins Adaptés (PASA) , Unités d’Hébergement Renforcées (UHR).

  • Poursuivre la téléformation spécifique des personnels des EHPAD des vallées via medicin@pais et l’étendre aux professionnels des services d’aides à domicile.

  • Promouvoir les systèmes de télésurveillance afin d’assurer la sécurité des personnes.

Les actions du Conseil départemental se déclinent également à travers :

  • L’institut Claude Pompidou :
    L’institut  a pour objectif principal d’être un modèle en matière de soins, de recherche et d’enseignement à tous les stades de la maladie d’Alzheimer. Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes s’est engagé à hauteur de 2 000 000 € dans l’investissement de ce bâtiment qui comprend à ce jour :
    -    72 lits d’EHPAD
    -    Accueil de jour de 25 places géré par l’Association France Alzheimer 06
    -    Une Maison pour l’Autonomie et l’Intégration des malades Alzheimer (MAIA)
    -    Un Centre Mémoire de Ressources et de Recherche.

  • La participation active aux réflexions du groupe de travail sur les modes innovants de répit dans le cadre de l’espace partagé de santé publique.

  • Le soutien  à France Alzheimer 06 pour l’élaboration d’un projet de plates-formes de répit et aux promoteurs des MAIA du département.

  • La convention avec la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie pour la formation en particulier afin  que l’ensemble des aidants de patients Alzheimer puisse bénéficier d’une formation d’aide aux aidants et complétant ainsi l’offre proposée par France Alzheimer 06.

  • Les Maisons pour l’Autonomie et l’Intégration des malades Alzheimer (MAIA) :
    Les MAIA  méthodologie novatrice permettant à des structures sanitaires, médico-sociales et sociales sur un territoire donné, de s’inscrire dans une démarche innovante coordonnée et concertée avec comme objectif commun de simplifier le parcours, éviter les ruptures des personnes vivant à domicile, atteintes de maladies neuro-dégénératives (Alzheimer et apparentées) et plus généralement des personnes âgées en perte d’autonomie fonctionnelle. Le Conseil départemental est un acteur incontournable de toutes les déclinaisons de ce dispositif sur le territoire départemental. Les  MAIA développent leurs activités  sur les territoires de Nice,  Grasse Pays grassois, Antibes et Cannes. En 2015, création d’une MAIA sur Menton.

  • La participation aux actions pour mieux faire connaître la maladie et les différents dispositifs existants :
    - Le Département s’associe aux actions développées par France Alzheimer 06 en direction des accueils de jour du département  avec, par exemple, l’ouverture du musée des Arts asiatiques aux patients en dehors des heures de visites grand public.
    - Journée mondiale Alzheimer.
    -  Le train Alzheimer en gare de Nice (2010,2011).

  • Enfin, au quotidien et à l’occasion des évaluations gérontologiques dans le cadre de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), les équipes médicales du Conseil départemental participent à domicile au dépistage, à l’écoute, à l’orientation et au soutien des personnes âgées et de leurs familles. Plus de 9 000  évaluations sont réalisées annuellement dans ce cadre.

  • Une participation au financement des dispositifs de géolocalisation a été mise en place dans le cadre de l’APA à domicile.

Pilote de l’action

Département – Agence Régionale de Santé.

Partenaires associés

France Alzheimer 06, porteurs des actions, Observatoire départemental gérontologique (Commission « Ethique et Droit »)…

Localisation

Département des Alpes-Maritimes.

Programmation et suivi

2 ans ; évaluation régulière par le comité de pilotage du plan départemental Alzheimer.