Que faire en cas d'accident ?

Retrouvez la démarche à appliquer en cas d’accident.

Les premiers secours

  • Saignement
    Comprimer la plaie et allonger la victime.
  • Perte de conscience
    Libérer les voies respiratoires et placer la victime en position latérale de sécurité.
  • Étouffement
    5 claques vigoureuses dans le dos.
    Si cela ne suffit pas, 5 compressions abdominales.
  • Brûlure
    Refroidir en arrosant la partie brûlée avec de l’eau froide jusqu’à disparition de la douleur.

Les numéros utiles en cas d'accident

112 : toutes les urgences depuis un téléphone fixe ou mobile (numéro d'urgence européen)

15 : SAMU

18 : Pompiers

Ces professionnels sauront vous expliquer les premiers gestes à effectuer, et interviendront si nécessaire.

L'appel des secours

Restez calme, un professionnel va vous répondre :

  • « Je suis (commune - adresse) »
  • « Je vois (danger - ampleur) »
  • « Je fais (évacuation - mise à l’abri - porter secours) »

Appliquez les conseils préconisés, et ne raccrochez que sur sa demande.

Le risque d'incendie

Des détecteurs de fumée obligatoires dans les habitations à partir de 2015

250 000 incendies d’habitation sont déclarés chaque année, soit 1 toutes les 2 minutes.

Qui est concerné ?

Tous les occupants d’un logement – qu’ils en soient propriétaire ou locataire (sauf appartements meublés) – devront acheter, à leurs frais, au moins un détecteur de fumée. Une fois le détecteur installé, l’occupant du logement devra fournir une attestation à l’assureur en charge de son contrat d’habitation.

Quel détecteur acheter ?

Le détecteur de fumée doit :

  • détecter les fumées émises dès le début d’un incendie,
  • émettre immédiatement un signal sonore suffisant permettant de réveiller une personne endormie.

Il peut s’agir d’un détecteur alimenté par des piles ou fonctionnant sur secteur mais dans ce dernier cas, il devra être équipé « d’une alimentation de secours susceptible de prendre le relais en cas de dysfonctionnement électrique ».

Le détecteur doit être homologué : NF292 DAAF ou EN 14 604

Combien coûte un appareil ?

Environ 20 euros (un détecteur fonctionnant sur secteur est plus onéreux)

Où les installer ?

Les recommandations :

  • les fixer au plafond et au centre de la pièce,
  • au moins, un détecteur à chaque étage de la maison, y compris au sous-sol,
  • dans chaque espace de séjour et dans les couloirs menant aux chambres.

À noter : Inutile d’en placer dans la cuisine, dans la salle de bains, à proximité de chauffage et à des endroits insuffisamment ventilés ou trop ventilés (à proximité d'une porte, d'une fenêtre, d'un ventilateur ou climatiseur) où ils risquent de se déclencher de façon intempestive.