Le jardin médiéval de Sainte-Agnès

Au Moyen-Age, les jardins se trouvaient soit dans les cloîtres soit au pied des murailles pour se protéger de l’ennemi. Ils avaient une fonction agricole couplée à un rôle d’agrément permettant la méditation et la séduction.

L’association « Les peintres du Soleil » a restauré ces espaces de verdure au pied des remparts. Ils ont reconstitué les jardins potagers, de plantes médicinales ou encore aromatiques.

A l’époque, ces derniers délimités par des buis taillés s’appelaient par des noms symboliques comme le jardin des Odeurs, des Vices, des Vertus, du Goût, des plantes tinctoriales pour la teinture…

Ils sont surplombés par des vignes et des arbres fruitiers. Les légumes cultivés sont blettes, salades, oignons... Le tout est parcouru par des allées dallées rectilignes bordées de lavandes. Les terrasses proposent un panorama d’exception sur la Méditerranée.