Déchets d'activités de soin à risques infectieux

Une sensibilisation sur la collecte des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI)

La présence de déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI), des particuliers en auto traitement, dans les déchets ménagers représente une importante source de risques sanitaires et environnementaux : risque de manipulation lors des opérations de collecte et de tri, et pollution du gisement de déchets ménagers rendant leur traitement plus complexe, et pénalisant en particulier la qualité du compost des futurs centres de valorisation organique projetés sur le département.

Le Département a souhaité engager une réflexion avec les professionnels de la santé, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales, le Centre Hospitalier Universitaire de Nice, l’ADEME et les collectivités, sur la collecte et le traitement des DASRI des patients en auto-traitement, et a réalisé des plaquettes destinées à informer les patients en auto-traitement des risques liés aux DASRI et à les sensibiliser au tri de ces déchets.

Plaquette DASRI à destination des patients

Plaquette DASRI à destination des professionnels