Les terrasses de la darse

La caserne du XVIIIème siècle servant d’abri aux Galères d’Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, a été détruite par les Allemands en 1944.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Route des jardins - Les terrasses de la darse - Villefranche ©CG06

En 1957, Eugène Baudouin, architecte et urbaniste français, la reprend pour y installer son atelier et ses jardins suspendus. Sa femme, artiste peintre, pave le sol en calade à l’aide de galets.

Un environnement surréaliste est caractérisé par l’esplanade rectangulaire détonnant avec le foisonnement des plantations méditerranéennes. Il est appuyé par les pots en béton de forme conique évasée et la fontaine à l’apparence originale.

Cet esprit est en concordance avec le détournement. Ainsi un cône de ciment sert à fixer la vigne ou un balustre en céramique devient un pied de table. Pergola, tonnelle et terrasse s’ajoutent à cet espace de tranquillité, point de vue sur la rade de Villefranche. Celui-ci possède aussi l’atelier de l’artiste, son lieu d’habitation et un abri pour enfant ayant l’aspect d’une péniche.