Dépistages

Le Département a choisi de donner à la prévention des maladies une place majeure. La lutte contre les cancers, le VIH et les infections sexuellement transmissibles, fait ainsi l’objet d’actions spécifiques.

Dans cette rubrique

  • CeGIDD 06

    L’article 47 de la loi du 22 décembre 2014 de financement de la sécurité sociale pour 2015 a crée une nouvelle structure appelée « Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections sexuellement transmissibles » (CeGIDD), fusion des Centres de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG) et des Centres d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des IST (CIDDIST).

  • Dépistage organisé du cancer colorectal

    En France, les cancers du côlon et du rectum sont la deuxième cause de mortalité pour les femmes et la troisième pour les hommes. Pour mieux lutter contre cette maladie, une détection précoce est capitale. Lorsqu’un cancer du côlon ou du rectum est diagnostiqué tôt, les chances de guérison approchent les 90 %.

  • Dépistage organisé du cancer du sein

    En France chez les femmes, le cancer du sein reste, avec 48 763 nouveaux cas estimés en 2012, la première cause de mortalité. Pour mieux lutter contre cette maladie, une détection précoce est capitale.

  • Dépistage du cancer de la peau (mélanome)

    Parmi l’ensemble des cancers, le mélanome à la plus forte augmentation d’incidence.
    Avec 11 176 nouveaux cas estimés en 2012, il représente environ 3 % de l’ensemble des nouveaux cas de cancers estimés.

  • Synchrocyclotron

    Une avancée majeure pour la recherche biomédicale qui permet au département de devenir une référence dans le domaine de l’innovation thérapeutique et des hautes technologies.

  • SIDA

    Vous avez un doute ? Faites le test VIH...C’est vrai, la recherche médicale avance. Des traitements efficaces permettent aujourd’hui aux malades de vivre mieux, et d’espérer.