LES ALPES-MARITIMES À VÉLO - BOUCLE TOURISTIQUE N° 4

Les balcons de l'Estéron

Situé entre le Var et l’Estéron, ce magnifique parcours ravira les amateurs d’une nature sauvage et préservée avec des panoramas à couper le souffle.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Image en taille réelle, .JPG 1.2Mo (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 1.2Mo (fenêtre modale)|

Situé entre le Var et l’Estéron, ce magnifique parcours ravira les amateurs d’une nature sauvage et préservée avec des panoramas à couper le souffle. Il permet de découvrir les villages perchés ou situés au fil des eaux turquoises de la rivière Estéron.

La montée vers Gilette et Bonson vous attend en guise d’échauffement. Se déroulant en premier lieu au pied du Mont Vial, puis sur la route des crêtes entre Toudon et Ascros, véritables belvédères sur le massif des Préalpes, l’itinéraire aborde ensuite la redescente de la Vallée de l’Estéron, ancienne frontière franco-sarde.

Départ à partir du parking du pont Charles-Albert.

Image en taille réelle, .JPG 659Ko (fenêtre modale)|

Bonson

Perché à 450 m, Bonson offre un panorama inoubliable sur la vallée du Var. De son éperon rocheux, il domine un paysage remarquable composé de vergers d’oliviers. Le moulin à huile ancestral produit une huile d’olive reconnue AOC. Depuis 2003, le village s’ouvre à la création contemporaine (Festival du « Peu » en juillet).

Image en taille réelle, .JPG 615Ko (fenêtre modale)|

La fontaine-abreuvoir de Toudon

Ornée du monogramme de la République Française, elle date de 1881. Sous la IIIe République, l’arrivée d’eau dans les villages devient systématique, de même que la réalisation d’abreuvoirs pour le bétail. Attention l’eau n’est pas potable !

Image en taille réelle, .JPG 646Ko (fenêtre modale)|

Ascros

Perché à 1 145 m d’altitude, Ascros offre un panorama hors du commun. Pour découvrir le coeur du village, empruntez la Montée du Pourtaou pour y contempler une église romane du XIIe siècle, les ruines du château féodal surplombant le village, les ruelles étroites, la placette et son lavoir encore en usage.

Image en taille réelle, .JPG 648Ko (fenêtre modale)|

La chapelle Notre-Dame-d’Entrevignes à Sigale

Classée monument historique depuis 1925 et complètement rénovée, elle se visite sur demande en s’adressant à la mairie. Ce bel exemple de chapelle niçoise romane illustre l’art de la peinture murale religieuse qui se développe dans les Alpes-Maritimes entre le XIIIe et le XVe siècles. Parmi les fresques datées de 1536, on peut voir une représentation assez rare de la Vierge enceinte.

Image en taille réelle, .JPG 619Ko (fenêtre modale)|

L’Estéron, la rivière émeraude

Au coeur de l’arrière pays niçois, l’Estéron a dessiné une vallée somptueuse, dans un site qui a conservé son aspect sauvage et pittoresque. Prenant ses sources dans les Alpes-de-Haute-Provence, c’est le seul affluent important de la rive droite du Var. Il a souvent servi de frontière entre le Comté de Nice et de Provence. Des bornes frontières sont encore visibles sur le vieux pont de Sigale et au pont de la Cerise à Gilette.

Image en taille réelle, .JPG 459Ko (fenêtre modale)|

L’église Sainte-Pétronille à Roquestéron-Grasse

Sur la rive droite de l’Estéron se trouve le char mant village de Roquestéron-Grasse, dominé par son église Sainte-Pétronille. Construite au XIIIe siècle, cette chapelle est promue église paroissiale à partir de la scission de la commune en 1760, et prend un rôle stratégique important, permettant de surveiller le royaume sarde de l’autre côté de l’Estéron.

Que faire dans les environs ?

Image en taille réelle, .JPG 530Ko (fenêtre modale)|

Laissez-vous charmer par les villages de caractère tels Gilette, dominé par les vestiges de son château d'où l'on découvre un panorama unique sur l'Estéron et le reste de la vallée.

Visitez l’étonnant musée Lou Ferouil. Le maître de forge vous accueillera pour vous faire revivre 40 métiers d'autrefois et les histoires locales s'y rattachant. Enfin de visite, il allumera sa forge pour créer devant vous des sculptures dont il détient le savoir faire. La visite continue sur des véhicules du début du siècle, un moulin à huile et bien d'autres surprises...

Plus loin, Pierrefeu peut s'enorgueillir à juste titre d'un exceptionnel « Musée Hors du Temps », situé dans l'église du vieux village. Celui-ci abrite une collection unique de peintures contemporaines sur le thème de la Genèse.

Le saviez-vous ?

Le Var, par son régime torrentiel, a toujours été un passage difficile. En 1860, un ouvrage en pierre et en fer, le pont Charles-Albert, permet enfin de le franchir. Dans les années 1925, le tramway y passera permettant de desservir Roquestéron via Gilette et Pierrefeu. Le pont, qui doit son nom à Charles-Albert, neveu de Charles-Félix, roi de Sardaigne (1831-1849), essuya le bombardement du 5 août 1944.

Pause fraîcheur

Naturel et sauvage, l’Esteron est un havre de paix et de fraîcheur durant les chaudes journées estivales. Vous prendrez plaisir à pique-niquer au calme, à vous promener le long de la rivière ou encore à pêcher*. Ses eaux poissonneuses sont fréquentées par les truites fario, les blageons et les chevesnes.

L’Estéron et ses affluents, coulant entre des massifs tourmentés, passent entre vallons et ravins et creusent alors de magnifiques cluses, appelées « clues » dans notre région. Extrêmement étroites et profondes, elles sont très prisées pour la pratique du canyonisme et du canoë-kayak. La clue d’Aiglun est une des plus impressionnantes de Provence !

* activité soumise à réglementation.

Image en taille réelle, .JPG 586Ko (fenêtre modale)|