#jeunescitoyens06

Dans le cadre de sa politique éducative, le Département de Alpes-Maritimes met en place un plan d’actions auprès des jeunes visant à renforcer les mesures existantes en faveur du devoir de mémoire et à impulser une dynamique constructive autour de la citoyenneté afin de sensibiliser les collégiens au respect des valeurs républicaines.

Image en taille réelle, .JPG 345Ko (fenêtre modale)|© DR

Plan d'actions pour le respect des valeurs républicaines et citoyennes auprès des jeunes

Image en taille réelle, .JPG 1.8Mo (fenêtre modale)|

« Perte des repères, montée de la violence et des incivilités, embrigadement des esprits influençables : face à de telles dérives, la nécessité de préserver nos enfants des fléaux qui menacent la société n’a jamais paru aussi impérieuse.

Cela suppose de transmettre l’héritage historique et culturel qui fait notre identité, de redonner du sens aux fondements du « vivre-ensemble », et de combattre, par l’éducation et la sensibilisation, toute forme de haine ou de rejet de l’autre.

Le « Plan d’actions pour le respect des valeurs républicaines et citoyennes auprès des jeunes », que le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a souhaité élaborer, répond dignement à ces enjeux. Fort de ses trois grands volets, le devoir de mémoire, le respect des principes républicains et la lutte contre la radicalisation, il rassemble une série d’initiatives prolongeant les dispositifs existants pour impulser une dynamique vertueuse au sein de la jeunesse.

Réseau de passeurs de mémoire, fonds documentaire de référence, ateliers pédagogiques dans les collèges, prix « Charles Gottlieb », week-end de la mémoire, mais également passeport et prix de la citoyenneté, visites de l’institution départementale, et mesures de lutte contre la radicalisation, le racisme et l’antisémitisme : tous les leviers sont actionnés pour permettre aux nouvelles générations d’être instruites, tolérantes et responsables.

Puissent-elles honorer le socle de valeurs qui a fait de la France la patrie des droits de l’Homme et faire de l’amour de la liberté, de l’instinct de solidarité et de l’esprit de civisme le bien de tous. »

Eric CIOTTI
Président du Département des Alpes-Maritimes.

Image en taille réelle, .JPG 656Ko (fenêtre modale)|Eric Ciotti, Député, Président du Département des Alpes-Maritimes, Martine Ouaknine, Conseillère départementale en charge du plan d’actions Jeunescitoyens06 et les jeunes Conseillers départementaux. © Dpt06

Présentation du plan d'action Jeunes Citoyens 06, le 10 décembre 2015.
Eric Ciotti, Député, Président du Département des Alpes-Maritimes, Martine Ouaknine, Conseillère départementale en charge du plan d’actions Jeunescitoyens06 et les jeunes Conseillers départementaux.

#jeunescitoyens06

Un plan articulé autour de 3 grands volets

Image en taille réelle, .JPG 16.8Ko (fenêtre modale)|

LE DEVOIR DE MÉMOIRE

 

Image en taille réelle, .JPG 19.6Ko (fenêtre modale)|

LE RESPECT DES VALEURS RÉPUBLICAINES

 

Image en taille réelle, .JPG 16.9Ko (fenêtre modale)|

LA LUTTE CONTRE LA RADICALISATION

 

LE DEVOIR DE MÉMOIRE

Image en taille réelle, .JPG 36Ko (fenêtre modale)|

ACTION 1

La Création d’un réseau de « passeurs de mémoire »
Les témoignages des survivants en milieu scolaire sont primordiaux, qu’il s’agisse de résistants, d’anciens combattants, de déportés, d’enfants cachés ou bien de descendants de « Justes parmi les Nations » dans les Alpes-Maritimes. Ils sont les témoins précieux de notre passé.
Consultez le témoignage de Charles Gottlieb

ACTION 2

La création d’un fonds documentaire numérique de référence
À usage pédagogique adapté pour les écoliers, les collégiens et les lycéens, ce fond documentaire présentera la montée du processus génocidaire, les discriminations en France et dans les Alpes-Maritimes, la déportation et les réactions dans notre département.
Consultez le dossier pédagogique "De la lumière à l’ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de déportation"

ACTION 3

L’organisation d’ateliers pédagogiques dans les collèges
En liaison avec le Mémorial de la Shoah, des ateliers pédagogiques animés par du personnel qualifié pourront être organisés dans les collèges.

ACTION 4

L’organisation des Voyages de la Mémoire à AUSCHWITZ BIRKENAU
La poursuite des voyages de la mémoire à Auschwitz- Birkenau constitue le fondement de l’action départementale dans le cadre du devoir de mémoire. Depuis 11 ans, dans le cadre du devoir de mémoire, le Département des Alpes-Maritimes tient à donner l’opportunité aux collégiens des classes de 3ème, de visiter les plus grands camps d’extermination d’Auschwitz et de Birkenau en Pologne. Depuis leur création, 67 voyages ont été organisés et près de 12 400 collégiens y ont participés.
En savoir plus sur les Voyages de la mémoire

ACTION 5

La création du « Prix Charles GOTTLIEB ». Ce prix récompensera les meilleures restitutions des collèges ayant participé aux Voyages de la Mémoire.
Il honorera Charles Gottlieb, passeur de mémoire récemment disparu, qui avait exprimé le ferme souhait de continuer à perpétuer le devoir de mémoire dans le respect des valeurs défendues par notre République, et qui incarnait par la force de son témoignage le courage, la tolérance et le respect.
En savoir plus sur le prix Charles Gottlieb

ACTION 6

L’organisation du Week-end de la mémoire.
En fin d’année scolaire, le Département organisera au palais des rois sardes le Week-end de la mémoire. L’ensemble des restitutions des travaux réalisés par les équipes pédagogiques et les élèves des collèges seront présentés au grand public, des tables rondes avec des témoignages seront organisées et le prix « Charles GOTTLIEB » sera remis.

LE RESPECT DES VALEURS CITOYENNES

Image en taille réelle, .JPG 54Ko (fenêtre modale)|

ACTION 1

Création des « Ambassadeurs de la citoyenneté »
S’intégrant dans l’éducation morale et civique instruite tout au long des années collèges, le Département propose aux équipes pédagogiques de participer à l’émergence d’Ambassadeurs de la citoyenneté. Pour ce faire, dans le cadre du parcours citoyen engagé par le ministère, il est proposé de réaliser, en liaison avec l’Éducation nationale et le corps d’Inspection Pédagogique Régional concerné, un passeport citoyen à destination de l’ensemble des collégiens.

Présenté sous une forme ludique, il comprendra :

  • Des repères essentiels tels qu’une charte de la laïcité et du vivre-ensemble, incluant le respect de l’égalité hommes/femmes, la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, la lutte contre l’homophobie;
  • Des actions vérifiables à entreprendre (participation à des cérémonies commémoratives en présence de leur Conseiller départemental, visite d’institutions publiques, participation à des évènements organisés par le collège etc.)
  • Création d’un compte Instagram «jeunes citoyens 06» pour illustrer leurs actions.
  • Plusieurs pages dans le carnet de correspondance seront consacrées aux notions d’instructions civique et de laïcité. L’objectif est de justifier la réalisation d’un parcours citoyen en fin de classe de troisième et de prétendre au statut « d’Ambassadeur de la citoyenneté» qui fera l’objet d’une remise de diplôme par le Président du Département.

ACTION 2

La création d’un Prix départemental de la citoyenneté
L’objectif de ce prix est de récompenser le travail sur la citoyenneté, les valeurs de la République et la lutte contre toute forme de descrimination entrepris par les équipes pédagogiques, (tous niveaux confondus) les collèges, les associations et les différents organismes identifiés et immatriculés dans les Alpes-Maritimes.

ACTION 3

La présentation de l’institution départementale
À la demande des collèges et sur réservation préalable, les services départementaux accueilleront des classes dans l’hémicycle pour leur présenter les missions de l’institution départementale, la répartition des compétences et le paysage des collectivités territoriales, dans le cadre des cours d’instruction civique et citoyenne, en présence de son Président ou de celle de la Vice-présidente éducation et/ou du Conseiller départemental du canton.

LA LUTTE CONTRE LA RADICALISATION

Image en taille réelle, .JPG 52Ko (fenêtre modale)|

ACTION 1

La mise en place d’actions de sensibilisation contre la radicalisation des jeunes auprès des collégiens, la communauté éducative, et des parents.

ACTION 2

La visite des institutions judiciaires, en liaison avec la protection judiciaire de la jeunesse et les associations de prévention spécialisée.

ACTION 3

Un projet pédagogique en partenariat avec une compagnie de théâtre. Réalisation par des collégiens de saynètes et spectacles prévus en fin d’année scolaire.

Que faire si le comportement d’un ami change ?

J’informe :

Un adulte (professeurs, CPE, assistante sociale du collège, un parent…).

J’appelle (numéro gratuit – appel anonyme) :

Au niveau départemental (ADRET06)

Du lundi de 8h30 à 18h : 0805 40 06 06
La nuit et le week-end : le 119

Au niveau national (Ministère de l’intérieur)

Du lundi au vendredi : 0805 005 696
La nuit et le week-end : le 119

www.stop-djihadisme.gouv.fr