Parcs naturels départementaux

Parc de la Grande Corniche

Les 712 hectares du parc de la Grande Corniche, situé sur le territoire des communes de La Trinité, Villefranche-sur-Mer, Èze et La Turbie, s'étendent du mont Leuse jusqu'au mont Bataille.

Présentation

Vous découvrirez au cours de vos promenades par temps clair sur les sites de la Justice, la Revère et la Forna, un panorama stupéfiant de beauté. A vos pieds, se déroule le littoral de San Remo à Saint-Tropez, et au loin, lorsque la mer se confond avec la ligne d'horizon, vous aurez peut-être un jour la chance d'apercevoir la Corse.

Vers l'intérieur, c'est sur la majesté des cimes bleues ou blanches du Mercantour, se dressant au-dessus des reliefs plus doux des préalpes, que votre regard se portera. La table d'orientation installée à votre intention vous sera un précieux renfort pour vous aider à mettre un nom sur les reliefs, les villes ou les villages que vos yeux rencontreront.

Cette zone, privilégiée par sa position dominante et la douceur de son climat, a été occupée par des peuplades celto-ligures qui y édifièrent de nombreux ouvrages défensifs. Des fouilles menées sur le mont Bastide par les chercheurs de l'université de Nice-Sophia Antipolis ont confirmé l'existence d'un site pré-romain et romain occupé de 200 avant J.C. jusqu'au IIIe siècle de notre ère.

Lire la suite de la présentation

Au XIXe siècle, la position stratégique remarquable du site a conduit les autorités militaires à faire bâtir des installations défensives. Les forts de la Revère et de la Drête ont été construits de 1882 à 1885, pour la protection de Nice, avec des pierres de taille provenant des anciennes fortifications ligures. Armés de puissantes pièces d'artillerie, ils possédaient de nombreuses poudrières disséminées sur le plateau. La route stratégique militaire de la Forna surplombe le littoral en corniche et présente des murs de soutènement ainsi que des parapets en pierre de taille caractéristiques de l'architecture militaire.

L'ensemble du parc se développe sur des plateaux calcaires bordés de falaises ou "baous" caractérisés par un paysage où l'eau a sculpté la roche et dégagé des formes typiques de cette érosion : grottes et gouffres (aven de la Simboula à la Revère), dolines (cuvettes de plusieurs dizaines de mètres provenant de la dissolution des roches et souvent reliées à un gouffre) et lapiaz (affleurements de roches fissurées, sculptées et cannelées par les eaux). Ce parc est l'une des dernières zones possédant une végétation caractéristique des écosystèmes littoraux des Alpes-Maritimes.

450 espèces de végétaux, dont certaines protégées au plan national, y sont référencées parmi lesquelles figurent le caroubier, l'ophrys de Bertoloni, la lavatère maritime et la nivéole de Nice. Site d’observation de l’avifaune, on y trouve des grands rapaces (hiboux grands ducs, aigles). C’est également l’un des seuls abris du phyllodactyle d’Europe. D’autres espèces, lapins, blaireaux, sangliers ou encore renards évoluent sur le parc.

Informations pratiques

Horaires d'ouverture

  • Du 1er avril au 31 octobre : de 7 heures 30 à 20 heures
  • Du 1er novembre au 31 mars : de 8 heures à 18 heures

Plan

Image en taille réelle, .JPG 111Ko (fenêtre modale)|Plan du parc départemental de la Grande Corniche Département des Alpes-Maritimes

Accès

Par l'autoroute A8, prendre la sortie La Turbie puis suivre la direction La Turbie et ensuite la route départementale (RD) 2564 jusqu'au col d'Èze d'où partent, à droite, la route de la Revère et, 500 mètres plus loin à droite, la route du plateau de la Justice.

Depuis Nice, prendre la Grande Corniche route métropolitaine 2465 (RM) en direction de la Turbie jusqu'au col d'Eze.

Stationnement

Des parkings sont à votre disposition sur les principaux points d'accès, notamment au plateau de la Justice et au fort de la Revère.

Un parking pour les personnes à mobilité réduite (PMR) est situé à proximité de la Maison de la Nature.

Équipements

  • Tables-bancs : Elles sont installées sur l'ensemble du site.
  • Table d'orientation : Une table d'orientation est installée au sommet d'une petite tour génoise reconstituée. Pour y accéder, prendre au démarrage de la piste de la Forna, le chemin qui monte sur la gauche. Une table de lecture du paysage est installée sur l’esplanade du Fort de La Revère.
  • Aire d'observation ornithlogique : Un observatoire pédagogique est situé en contrebas du Fort de La Revère.
  • Promenades pédestres : La route stratégique militaire de la Forna constitue un itinéraire de randonnée pédestre privilégié, notamment pour les personnes à mobilité réduite puisqu'un sentier y a été aménagé.
  • Sentiers de découverte : Trois sentiers à thème présentent les caractéristiques de ce site : botanique, historique et géologique.
  • Parcours sportif : Sur le plateau de la Justice, un parcours de santé de 1,4 kilomètre permet la réalisation de 12 exercices grâce à l'implantation, le long du sentier, de 17 agrès et équipement fitness.
  • Sanitaire et/ou point d'eau : Situés à la Maison de la Nature.