Parcs naturels départementaux

Parc des Rives du Loup

Entre plaine et canyon, le parc des Rives du Loup s’étend sur 55 hectares, répartis sur les communes de Cagnes-sur-Mer, La Colle-sur-Loup et Villeneuve-Loubet.

Présentation

Le Loup, petit fleuve côtier à caractère torrentiel, prend sa source dans les préalpes de Grasse. Il chemine depuis les hauts plateaux calcaires jusqu’à la mer à travers des gorges sauvages et fraîches. Situé sur la partie basse du fleuve, le parc départemental est composé de deux grandes entités paysagères.

En aval, la vallée s’élargit et les alluvions récentes sont propices au développement d’une forêt mixte de type alluviale.

À l’ouest, la coulée andésitique de l’Aspre de Redon se démarque par la couleur sombre de la roche. En amont, les falaises La Luona dévoilent un paysage escarpé entre plages de galets, gorges abruptes et plateaux calcaires.

En visitant le parc depuis Villeneuve-Loubet, vous profiterez du réaménagement de l'entrée du parc : toilettes sèches, parking, kiosque d'animation, tables de pique-nique.

Vous distinguerez les ritournelles des canards colverts virevoltants. Vous y trouverez des feuillus tel que le frêne, l’aulne glutineux, le charme houblon, le laurier sauce et l’orme champêtre.

Lire la suite de la présentation du parc des Rives du Loup

Sous le feuillage à l’ambiance flamboyante, votre regard sera attiré par les fruits rouge vif du fragon petit houx et du tamier. Les carex, les prêles et autres fougères renforcent le caractère humide et ombragé des lieux. La présence d’un ancien canal est perceptible à plusieurs reprises, surtout au niveau de l’éperon recouvert par des plantes succulentes et des buissons nains.

Le Département a soutenu un chantier de jeunes lors de l’aménagement d’un sentier d’interprétation du patrimoine autour des prairies et de la cressonnière.

Dans ces gorges aux bords abrupts vous pourrez contempler le chou des montagnes, la camomille, le buis et de nombreuses espèces de sédums.

Dans le parc, vous guetterez les traces du blaireau, du sanglier, de la fouine, du renard et des petits rongeurs comme le muscardin ou le loir.

Vous écouterez le chant enjôleur des pinsons et du pouillot fitis, des mésanges et du rouge-gorge. Avec un peu de chance, vous verrez passer le martin-pêcheur ou le héron pourpré.

Plus discrètes mais néanmoins utiles, quelques colonies de chauves-souris s’abritent dans les arbres creux et les écailles rocheuses des falaises.

Informations pratiques

Horaires d'ouverture

  • Du 1er avril au 31 octobre : de 7 heures à 20 heures
  • Du 1er novembre au 31 mars : de 8 heures à 18 heures

Plan

Image en taille réelle, .JPG 92Ko (fenêtre modale)|Plan du Parc départemental des Rives du Loup Département des Alpes-Maritimes

Accès

Trois accès possibles :

  • Villeneuve-Loubet : Depuis Nice ou Cannes, prendre la sortie de l'autoroute “Bouche du Loup, n° 47”, prendre la route départementale (RD) 2 sur 1,7 kilomètres (km) en direction de Grasse, jusqu'au pont à l'entrée du village. Depuis Grasse, suivre la RD 2085 en direction de Nice jusqu'a l'entrée de Villeneuve-Loubet.
  • Cagnes-sur-Mer : 2 accès possibles :
    • Depuis Nice ou Cannes, prendre la sortie de l'autoroute “Bouche du Loup”, prendre la RD 2 sur 1,7 km en direction de Grasse, jusqu'au pont à l'entrée du village. Franchir le pont direction Cagnes-sur-Mer puis rejoindre le parking au bout de l’avenue des Ferrayonnes.

    • Direction Nice :
      En direction de Nice, prendre la sortie de l'autoroute "Bouches du Loup", franchir le pont des Bouches du Loup puis rejoindre le parking à l'entrée de l'hippodrome.

  • La Colle-sur-Loup : Depuis Nice, prendre la sortie de l'autoroute “Cagnes-sur-mer”. Suivre la RD 336 puis la RD 436 et enfin la RD 6 sur 1 km après La Colle-sur-Loup, jusqu'au lieu dit la chapelle Saint-Donnat.

Stationnement

Quatre aires de stationnement offrent 80 places ; elles sont situées en limite du parc et permettent les trois accès mentionnés ci-dessus.

Équipements

  • Tables-bancs et toilettes sèches : Installées au Mail des Rives du Loup et le long du chemin horticole.
  • Sentier de découverte : d'une longueur d'environ 2 kilomètres comportant des panneaux pédagogiques sur la thématique de l'eau (faune et flore des ripisylves, activités humaines liées au cours d'eau, ...).
  • Promenades pédestres : le parc est traversé par un chemin piétonnier, équipé de passerelles permettant l'accès aux différents secteurs du parc. Un ponton de pêche ainsi qu'un accès adaptés aux personnes à mobilité réduite a été créé.