Menton

Jardin botanique du Val Rahmeh

La villa des Indes

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Image en taille réelle, .JPG 30Ko (fenêtre modale)|

La villa des Indes

Lord Radcliffe, ancien gouverneur de l’île de Malte, acheta à la fin du XIXe siècle une petite propriété agricole à Menton.

Il en fit peu à peu un jardin exceptionnel, dont la légende veut qu’il porte le nom de l’épouse indienne du gouverneur. La dernière propriétaire du jardin, Miss Campbell, l’enrichit encore de son excentricité et de son amour immodéré des fleurs.

Une explosion de fleurs

Racheté en 1966 par le Muséum National d’Histoire Naturelle et embelli d’un bassin, Val Rahmeh est aujourd’hui un jardin à vocation ethnobotanique.

En effet, ce parc de 11 hectares accueille plus de 1400 espèces, certaines particulièrement rares et exceptionnelles, dont un Sophora toromiro, originaire de l’île de Pâques, qui est le seul spécimen connu au monde à pousser ainsi à l’air libre.

On trouve aussi une vaste collection de plantes magiques et médicinales, une bambouseraie, des plantes à épices, des agrumes…

Une profusion d’espèces et d’essences qui font de ce jardin un véritable voyage botanique autour du monde.

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Muséum National d’Histoire Naturelle