Biot

Un habitat fortifié du nom de Biot est mentionné en 1158. Il est alors muni d'une église déjà citée en 1155.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Mais, à plusieurs reprise au cours de la première moitié du XIIe siècle, apparaissent divers membres d'une famille de ce nom. Tout ceci suggère l'existence d'un château dès le début du XIIe siècle.

Le village et son château subissent des dommages à la fin du XIVe siècle, notamment en 1387, après quoi ils sont désertés. Un repeuplement est organisé en 1470, le village et son église
sont alors reconstruits. La nouvelle agglomération, qui recouvre le site médiéval mais en le débordant largement, est enfermée dans une enceinte. Celle-ci est par la suite agrandie ; deux éléments de cette nouvelle fortification portent les dates de 1565 et 1566.

Un autre quartier de la commune de Biot, Saint-Julien, retient notre attention. Ce lieu, mentionné en 1226, est désigné comme habitat fortifié en 1227. Mais il semble réintégré au territoire de Biot après 1233 et, en 1679, il ne constitue plus qu'un ermitage.