Nice

Une agglomération fortifiée préromaine dénommée Nice se développe sur l'actuelle colline du Château.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Elle s'organise durant l'antiquité et son évêque est mentionné en 314.
Cette agglomération perd un moment la suprématie sur son territoire au profit de Cimiez, à la fin de l'antiquité et au début du haut Moyen Age. Elle croît de nouveau régulièrement à partir du XIe siècle. Sa cathédrale, dont les fondations sont encore visibles, est reconstruite en 1049.

Durant le Moyen Age, l'habitat se déplace au pied du site initial, au nord-ouest. Ce mouvement vers le site inférieur se traduit par l'érection de l'église Sainte-Réparate en cathédrale, en 1538. Nice poursuit son développement durant l'époque moderne. Elle devient le chef-lieu du département des Alpes-Maritimes en 1793.

Cimiez est une agglomération antique dont l'évêché est attesté au Ve siècle.
Elle prend un moment la prépondérance sur sa rivale, Nice, mais disparaît rapidement, vers la fin de l'antiquité, et son territoire est intégré à celui de Nice.

Selon la tradition, l'abbaye de Saint-Pons aurait été fondée sous Charlemagne. Elle connaît un nouvel essor avec le XIe siècle. Elle est reconstruite entre 1725 et 1731.