Roquebrune-Cap-Martin

Un habitat fortifié dénommé Roquebrune est mentionné en 1157.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Nous ne savons pas exactement où il se situait. Il n'a peut-être été transféré sur le site actuel que vers le XIIIe siècle. Ce château est en grande partie reconstruit en 1528.

Une première église paroissiale, dédiée à sainte Marguerite, est mentionnée en 1264.
Elle a aujourd'hui disparu, mais elle avait été remplacée par un nouvel édifice, l'église actuelle.

Carnolès est un lieu mentionné en 1061. En même temps que lui, est citée son église Saint-Martin, dont on voit encore les restes dans une propriété privée, à 1,5 kilomètres au sud-est de l'agglomération de Roquebrune. Ce territoire de Carnolès, longtemps resté peu habité, s'est essentiellement développé durant le XXe siècle. Il s'est alors divisé en deux quartiers. Celui de Carnolès s'étend vers Menton. Un lieu de culte dédié à saint Joseph et construit comme chapelle en 1886 y est devenu église paroissiale en 1965. Celui du Cap Martin couvre le promontoire ; une église paroissiale annexe, Saint-Martin du Cap, y est construite à partir de 1973.