Anti-gaspillage alimentaire

Bien se nourrir pour bien grandir

Sensibiliser et responsabiliser les collégiens sur la lutte contre le gaspillage alimentaire

La surexploitation des ressources, les pollutions, l’accumulation des déchets ont des impacts négatifs sur l’environnement. La qualité de l’eau et de l’air diminue, les sols se dégradent, la biodiversité diminue… il y a urgence à agir. Comment ? En faisant évoluer en profondeur nos habitudes et nos comportements au quotidien. Car toutes nos activités ont un impact : nos déplacements, nos appareils électriques, notre utilisation du chauffage et de la climatisation, notre alimentation…

Engagé dans le GREEN Deal, le Département veille à sensibiliser les jeunes aux enjeux du développement durable notamment dans leurs habitudes alimentaires et la restauration proposée dans les collèges.

Ces actions sont également portées par le département des Alpes-Maritimes dans le cadre de son projet alimentaire territorial (PAT) qui est reconnu par le ministère de l’agriculture et qui vise à promouvoir l’alimentation durable.

Le gaspillage alimentaire c’est lorsqu’on jette à la poubelle de la nourriture encore bonne à la consommation. Il se produit tout au long de la chaîne d’approvisionnement, du stade de la production agricole, jusqu’à celui de la consommation, en passant par le stockage, la transformation, la distribution et la gestion.

Dans les collèges des Alpes-Maritimes, 644 tonnes de produits ont été gaspillés sur l’année 2018-2019 !

 

 #EGalim : la loi Agriculture et Alimentation soutenue par le Département au travers d’un panel d’actions 

La Loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole vise une alimentation saine, durable et accessible à tous dans les restaurants scolaires des collèges.

Dans le cadre de la loi EGALIM, le Département a expérimenté la mise en place d’un dispositif de lutte contre le gaspillage alimentaire. Durant l’année scolaire 2019/2020, 23 collèges se sont portés volontaires afin de s’engager dans une démarche de réduction du gaspillage alimentaire. 

Un accompagnement a été mis en place au travers, notamment, du lancement d’un concours d’affiche sur cette thématique, de réunions d’échanges de pratiques entre les chefs de cuisine, d’interventions d’une diététicienne et de techniciens en restauration auprès des agents en de restauration et des élèves. 

Le Département des Alpes-Maritimes s’est à nouveau mobilisé pour l’année scolaire 2020/2021, en intégrant dorénavant les 73 collèges maralpins afin de répondre aux obligations de la loi. Deux phases de pesées ont été effectuées, pour évaluer le gaspillage ainsi que les effets des mesures mises en place. 

Aussi parallèlement à ce qu’il met déjà en œuvre pour soutenir cette loi, le Département propose de nombreuses actions aux collèges volontaires pour les accompagner dans cette démarche. Ces actions composent le « kit anti gaspi  et changent chaque année. Pour l’année scolaire 2021/2022, il a été proposé : 

  • Atelier de sensibilisation « Lutte contre le gaspillage alimentaire » avec une diététicienne destiné aux collégiens

Il s’agit d’un jeu coopératif permettant un échange et de comprendre le rôle de chaque acteur tout au long de la chaine de production. L’objectif est de permettre aux collégiens de comprendre l’enjeu de cette démarche et d’amorcer les bons réflexes pour lutter contre le gaspillage alimentaire. 

  • Atelier d’élaboration de menus « Chef, apprends-moi à réaliser les menus de mon restaurant », destiné aux collégiens

Cet atelier permettra aux collégiens de participer, avec le Chef de cuisine, à la rédaction de menus attractifs et équilibrés, de communiquer et de partager autour de sujets relatifs à la restauration. C’est un atelier s’appuyant sur des cas pratiques et qui prend en compte les caractéristiques propres à chaque collège ainsi que les obligations imposées par la règlementation.

  • Concours de cuisine entre chefs de cuisine volontaires « Chef, qu’est ce que tu nous mijotes ? La Revanche »

Ce concours a pour but de mettre en valeur le talent des chefs de cuisine des collèges du Département. L’objectif est de se démarquer en. En réalisant un repas végétarien avec des produits de saison, tout en faisant participer les élèves (décoration, élaboration du menu, support de communication…).

  • Atelier de cuisine « Aujourd’hui c’est toi qui cuisines ! »

Cet atelier concerne les collégiens et est animé par les deux Techniciens en Restauration du Conseil Départemental. Les collégiens doivent réaliser un goûter avec quelques ingrédients imposés, en cherchant à limiter le gaspillage. Cette année, le pain perdu était à l’honneur !

  • Rencontre entre le personnel de cuisine, les collégiens et les agriculteurs de « 06 à table » 

Le but de ces rencontres est d’établir un lien entre les agriculteurs et les collégiens afin de leur permettre de comprendre l’origine des produits, mais également, de valoriser les métiers liés à l’agriculture.

  • Concours de SLAM « Je slame pour ma planète » entre collégiens autour de la lutte contre le gaspillage alimentaire 

Le but de ce concours est de créer un véritable projet pédagogique avec les enseignants en réalisant un SLAM sur le thème de la lutte contre le gaspillage alimentaire et du bien-manger en restauration scolaire. Les collégiens sont encadrés dans leurs ateliers d’écriture par le parrain du Concours, Samuel KITOU. 

Liste des collèges volontaires pour l’année scolaire 2020/2021

  • Pierre Bertone à Antibes ;
  • Jean Cocteau à Beaulieu-sur-Mer ;
  • L’Eganaude à Biot ;
  • Eau Vive à Breil-sur-Roya ;
  • Jules Verne à Cagnes-sur-Mer ;
  • Gérard Philipe à Cannes-La Bocca ;
  • La Bourgade à la Trinité ;
  • Francois Rabelais à l’Escarène ;
  • Albert Camus à Mandelieu-La Napoule  ;
  • Les Mimosas à Mandelieu ;
  • Guillaume Vento à Menton ;
  • La Chênaie Mouans-Sartoux ;
  • Alphonse Daudet à Nice ;
  • Antoine Risso à Nice ;
  • Frederic mistral à Nice ;
  • Henri Matisse à Nice ;
  • L’Archet à Nice ;
  • Catherine Ségurane à Nice ;
  • Arnaud Beltrame à Pégomas ;
  • Auguste Blanqui à Puget-Théniers ;
  • Joseph Pagnol à Saint-Laurent du Var ;
  • Ludovic Brea à Saint-Martin-du-Var ;
  • Saint Blaise à St Sauveur-sur-Tinée ;
  • Jean Baptiste Rusca à Tende.

 

Moins jeter et bien manger à la cantine, le défi proposé par la brigade anti-gaspi

- Image en taille réelle, .JPG 13,30Ko (fenêtre modale)

Pour communiquer tout au long de l’année auprès des collégiens, la brigade anti-gaspi s’affiche dans les établissements.
Les collégiens sont invités à signer la charte d’engagement.

Plusieurs messages leur rappellent les conséquences du gaspillage alimentaire et les enjeux

Des cantines à la pointe de l’équilibre nutritionnel

Depuis la fermeture de la cuisine centrale de Maurice-Jaubert à Nice en février 2019, chaque collège du Département dispose désormais d’une cuisine autonome. Les chefs préparent sur place les repas à base de produits frais, locaux et de saison, au plus près de l’assiette. Laitages, viandes, légumes… les commandes se font en direct auprès d’un groupement d’achat, avec la possibilité de se fournir en bio et autres produits labellisés. 

Pour assurer l’équilibre nutritionnel, les menus sont élaborés à l’avance à l’aide d’outils permettant de respecter la règlementation en vigueur. Chaque déjeuner comporte ainsi trois entrées au choix, deux plats chauds avec un accompagnement, un laitage et un fruit. Les plats sont proposés en respectant les fréquences du GEMRCN. Une entrée grasse, par exemple, comme de la charcuterie, ne peut être servie plus de quatre fois toutes les trois cinq semaines. Une fois par mois, des menus à thème sont également servis. 

Afin de conseiller, former et aider les chefs de cuisine à préparer des repas de qualité qui répondent aux besoins des collégiens, deux techniciens en restauration se déplacent tout au long de l’année dans les collèges des Alpes-Maritimes. Le Département veut aller encore plus loin et envisage, notamment, de proposer des repas adaptés aux âges des élèves.

« 06 À TABLE ! »

Depuis 2016, le Département en partenariat avec la Chambre d’Agriculture des Alpes-Maritimes a mis en place une plateforme d’approvisionnement en produits alimentaires locaux « 06 à Table ! » à destination de la restauration collective.

La plate-forme d’approvisionnement « 06 à Table ! » fournit les cantines des collèges du département en produits locaux, frais et de saison : des fruits et des légumes bien sûr, mais aussi des œufs, des yaourts et des fromages. Plus de 60 clients dont 37 collèges volontaires se sont déjà approvisionnés auprès de « 06 à Table ! » et, plus de 700 tonnes de produits frais ont été livrés depuis sa création en 2016 soit une moyenne de 200 tonnes par an (334T en 2021). 50 % de produits locaux se retrouvent dans les assiettes des collégiens depuis la rentrée.

Cette démarche qualitative favorise les circuits courts et offre à des agriculteurs locaux des débouchés pour leur production. Ils sont ainsi près de 40 producteurs à participer actuellement au dispositif. Leurs exploitations se trouvent à Gattières, La Colle-sur-Loup, La Gaude, Saint-Jeannet, La Roquette-sur-Siagne… Certains agriculteurs sont situés aussi dans les départements limitrophes du Var et des Alpes-de-Haute-Provence. Une initiative qui, depuis six ans, connaît un succès grandissant.