Autour de Cannes

Terrasses du Musée Picasso

Dans les jardins du maître : Le château Grimaldi tire son nom d’une branche cadette des princes de Monaco, marquis d’Antibes. Résidence des évêques au Moyen Âge, il est devenu Musée Picasso en décembre 1966. Invité par Romuald Dor-de-la-Souchère, conservateur du Musée Grimaldi, Pablo Picasso fait d’une partie du château son atelier.

Image en taille réelle, .JPG 37Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 1.4Mo (fenêtre modale)|© JL Andral

Il y travaille de septembre à novembre 1956 et y expose régulièrement par la suite.

Situé sur l’ancienne acropole grecque d’Antipolis, le château fait face à la mer et offre un cadre exceptionnel aux oeuvres du peintre.

De pierres et de parfums

C’est à l’occasion du premier anniversaire de la création de la route des parfums, en 1984, que la ville a imaginé un jardin de sculptures et de parfums dans le cadre prestigieux de la terrasse du château.

Animé par 12 sculptures de bronze et de pierre réalisées par des artistes tels que Germaine Richier, Bernard Pagès, Anne et Patrick Poirier, Joan Miro ou encore Armand, ce jardin rassemble plusieurs espèces de fleurs et de plantes à parfums. Directement inspirée par les jardins médiévaux, chaque plante (menthe, santoline, petit-cyprès, lavande vraie, romarin officinal, géranium rosat, héliotrope du Pérou, lantana, thym officinal), occupe un carré spécifique autour d’une sculpture.

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Musée Picasso

Mme Caroline Sormay