Les Alpes-Maritimes au XIXe siècle

Les inventions qui annoncent le XXe siècle

A partir des années 1880, de nouvelles inventions annoncent les progrès du XXe siècle dans les domaines de l’énergie, des communications, de la médecine, du bâtiment.

L'éclairage électrique, utilisé pour la première fois à Nice à l'Exposition du Piol en 1884, se généralise très progressivement à partir de 1895, d'abord pour les bâtiments publics et l'éclairage urbain. L’électricité remplace aussi le cheval pour la traction des tramways. La nécessité d'alimenter les villes du littoral en courant incite les industriels à équiper les chutes d'eau du département. La première chute est aménagée dès 1896 sur le Var à la Mescla par la Société des forces motrices des Alpes-Maritimes, puis à Saint-Cézaire, sur la Siagne.

Le téléphone, dont la technique a été vulgarisée par l'Exposition d'électricité de Paris de 1881, apparaît dans les Alpes-Maritimes à partir d’avril 1890, entre Nice et Marseille. Il faut attendre le 1er janvier 1906 pour que Nice soit reliée à Paris.

Découverts par Röntgen en 1895, les rayons X trouvent rapidement une application dans le domaine médical. La radiographie est utilisée très tôt dans les Alpes-Maritimes. Dans les premières années du XXème siècle, la radiographie est courante pour diagnostiquer les fractures. En 1909, un service de radiologie est créé à l’hôpital de Nice.
Nice est une des premières villes de France après Paris et Lyon à découvrir le cinématographe inventé par les frères Lumière, le 28 février 1895, au casino Eldorado. A partir de 1905, les progrès du cinéma vont attirer la clientèle et des cinémas permanents sont créés (Nice compte dix cinémas en 1914).

L’automobile fait son apparition dans les Alpes-Maritimes en 1890 sous la forme d’un tricycle à vapeur. En mars 1893, une Panhard-Levassor est la première automobile à pétrole à circuler sur la Côte d’Azur. Le nombre de véhicules s’accroît grâce aux touristes dans les dernières années du siècle. Compétitions et rallyes popularisent ce nouveau mode de locomotion, comme la course de Marseille à Nice puis à La Turbie du 28 au 31 janvier 1897. Alors qu’en 1900 on estimait à 400 le nombre d’automobiles en circulation dans les Alpes-Maritimes ; trois ans plus tard, on en comptait 900.

Le début du XXème siècle inaugure une nouvelle technique de construction, celle du béton armé, mise au point quelques années plus tôt, utilisée dans un premier temps pour la réalisation de ponts routiers et ferroviaires, comme ceux du tramway, sur le Var à l’embouchure de la Tinée (1909) ou sur la Vésubie (1910). Le béton armé est également introduit dans le bâtiment, notamment pour la construction des fondations et de la coupole de l’église russe entre 1909 et 1912.

Usine hydroélectrique de Saint-Cézaire sur Siagne - Image en taille réelle, .JPG 112Ko (fenêtre modale)|

 

Les tramways électriques à Nice, Le petit Niçois, 1899 - Image en taille réelle, .JPG 151Ko (fenêtre modale)|

 

Le téléphone Paris-Nice, Le petit Niçois, 1905 - Image en taille réelle, .JPG 151Ko (fenêtre modale)|

 

Grasse, téléphonistes au travail, début XXème siècle - Image en taille réelle, .JPG 91Ko (fenêtre modale)|

 

Rapport sur le fonctionnement du service de radiologie de l'hôpital de Nice en 1911 - Image en taille réelle, .JPG 131Ko (fenêtre modale)|

 

Radiographie d'une main réalisée à nice en 1907 - Image en taille réelle, .JPG 73Ko (fenêtre modale)|

 

Automobile à proximité de Villefranche-sur-Mer, 1902 - Image en taille réelle, .JPG 72Ko (fenêtre modale)|

 

"Les progrès de l'automobilisme", 1902 - Image en taille réelle, .JPG 132Ko (fenêtre modale)|

 

Le cinéaste Paul Basquin à la Victorine, 1910 - Image en taille réelle, .JPG 97Ko (fenêtre modale)|

 

Portrait d'une femme assise, autochrome réalisé par Jean Luce vers 1913, fonds Jean Luce, droits réservés. - Image en taille réelle, .JPG 159Ko (fenêtre modale)|

 

Décollage d'un monoplan au meeting de Nice, 1910 - Image en taille réelle, .JPG 91Ko (fenêtre modale)|

 

Biplan et monoplan en vol au meeting de Nice, 1910 - Image en taille réelle, .JPG 77Ko (fenêtre modale)|