Sports d'hiver dans les Alpes-Maritimes

Les premières stations : Thorenc, Peïra-Cava, Beuil

L’action de Victor de Cessole aboutit en 1909 à la création du Ski club des Alpes-Maritimes.

L'action menée par le chevalier Victor de Cessole, dont les ascensions font connaître les montagnes du département, aboutit en 1909 à la création du Ski club des Alpes-Maritimes affilié au Club alpin français. Le guide de haute montagne Jean Plent adopte la discipline et apparaît chaussé de skis auprès de Victor de Cessole. Pour le département, où la villégiature hivernale est très développée sur la côte, l’intérêt est de faire partager cette richesse économique au haut-pays.

C'est vers les sites les plus proches et les plus accessibles de la côte que se portent les choix des premières stations de sports d’hiver. Thorenc et Peïra-Cava, déjà fréquentées en tant que stations estivales, deviennent les deux lieux où s'initient les premiers adeptes des sports d'hiver de la Côte d'Azur. Les amateurs de patinage sur glace et de luge y sont plus nombreux que les skieurs.

Thorenc, proche de Grasse et de Cannes, offre l’avantage d’un équipement hôtelier préexistant dédié aux estivants recherchant la fraîcheur et d’un lac, gelé en hiver, propice aux joies d’un autre sport de glisse, le patinage. Ses collines peu pentues attirent également les amateurs de luge, comme le met en valeur un prospectus publicitaire.

Peïra-Cava, très proche de Nice, est également fréquentée par les chasseurs alpins cantonnés dans le proche massif de l’Authion. En 1909, un concours de luge et une course de ski y précèdent l’inauguration d’une patinoire.

À partir de 1910, le village de Beuil attire de plus en plus de skieurs. Découvert par Victor de Cessole, il devient la 3e station de sports d’hiver du département. Le Ski club des Alpes-Maritimes y organise le 28 mars 1910 son premier concours qui se déroule au plateau des Launes. Les compétitions se renouvellent chaque année jusqu’à la Première guerre mondiale. Les plus audacieux, souvent des chasseurs alpins, s’essaient au saut sur le tremplin qui y est aménagé.

Dès 1909, pour initier les skieurs locaux, on note la présence de moniteurs venant de Scandinavie comme le champion Durban Hansen.

Image en taille réelle, .JPG 65Ko (fenêtre modale)|

3.1 La patinoire de Thorenc en 1907

 

Image en taille réelle, .JPG 94Ko (fenêtre modale)|

3.2 Bobsleigh à Thorenc vers 1900

 

Image en taille réelle, .JPG 85Ko (fenêtre modale)|

3.3 Initiation au ski, Thorenc, vers 1900

 

Image en taille réelle, .JPG 79Ko (fenêtre modale)|

3.4 Adepte de la luge, Thorenc, vers 1900

 

Image en taille réelle, .JPG 70Ko (fenêtre modale)|

3.5 Lettre pour la promotion des sports d'hiver à Peïra-Cava, 1908