Nice

Parc forestier du Mont Boron

LE JARDIN DES PREMIERS HOMMES : Perché au-dessus de la ville, le mont Boron sépare
Nice de Villefranche-sur-mer.

© Service Europe et Tourisme CD06 / JL Garac

L’endroit constitua sans doute le terrain de chasse des premiers habitants de la région venant de la grotte Terra-Amata, il y a 400 000 ans.

Après avoir été mis à nu au Moyen Âge pour éviter que les Sarrasins ne s’y cachent, le mont Boron est reboisé dans les années 1860 sous la houlette de M. Demontzey, ingénieur des eaux et forêts.

Le parc couvre désormais 57 hectares parcourus par 11 kilomètres de sentiers pédestres aménagés.

Une promenade méditerranéenne

Surplombant la baie, qui apparaît entre les arbres au détour du sentier, la promenade se fait dans un environnement typiquement méditerranéen.

Pins d’Alep, pins parasols, caroubiers, chênes verts et oliviers portent leur ombre sur une profusion d’arbustes (lentisques, térébinthe, euphorbe), et de fleurs (iris nains, orchidées sauvages ou nivéoles, plantes rares et endémiques de Nice) locaux, qui rivalisent avec des espèces plus exotiques, introduites au siècle dernier comme le freesia ou encore le pittosporum.

© Service Europe et Tourisme CD06 / JL Garac

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Ville de Nice