Autour de Grasse

La bastide aux violettes

Un lieu de mémoire olfactive : La violette est une plante connue dans le bassin méditerranéen depuis la plus haute antiquité. Ce n’est qu’à partir du milieu du XVIIIème siècle que sa culture est avérée dans la région de Grasse.

- Image en taille réelle, .JPG 1,10Mo (fenêtre modale)© J.-L. Garac

- Image en taille réelle, .JPG 461Ko (fenêtre modale)© J.-L. Garac

Si plusieurs variétés étaient produites alors (notamment la violette de Parme), seule la Victoria est aujourd’hui cultivée à Tourrettes-sur-Loup. La Bastide est ainsi un lieu de mémoire doublé d’un espace de vie où la fleur est cultivée en plein champ, sous les oliviers, mais aussi sous serre.

Parfumez vos promenades

3 ans de travaux financés par la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis ont été nécessaires pour que la Bastide aux Violettes voit le jour en mars 2010. Musée vivant dédié à une pratique ancienne et difficile (récolte manuelle, culture en restanques…) et point de départ de la fête de la Violette, créée en 1952 par Victor Linton, la Bastide permet de découvrir l’histoire du village, son lien unique à la culture de cette fleur si parfumée et toutes les utilisations inattendues de la violette.

Cueillie entre mi-octobre et mi-mars, vendue en bouquet ou en confiserie, ses feuilles sont fauchées de mai à juillet pour les besoins de la parfumerie.

La Bastide aux Violettes propose ainsi un voyage olfactif qui vient compléter la richesse culturelle et touristique de ce village médiéval. D’autres produits issus de la culture de la violette sont proposés à la boutique de la Bastide : fleurs cristallisées, sirop, confits, savons.

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Ville de Tourrettes-sur-Loup