Journées européennes du patrimoine

Retour sur le programme des journées européennes du patrimoine organisé par le Département des Alpes-Maritimes, les 17 et 18 septembre 2016.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Merci à tous les participants

Rendez-vous pour l'édition 2017 qui sera une nouvelle fois l'occasion de découvrir le patrimoine exceptionnel des Alpes-Maritimes.

Le mot du Président

Retour sur l'édition 2016

Palais des Rois sardes - Nice

C'est dans ce siège historique du Département, que le thème « Patrimoine et citoyenneté » a été développé au travers de la présentation des missions et des activités des Archives départementales, d’expositions et de conférences.

  • Samedi : 14 h - 18 h
  • Dimanche : 10 h - 18 h

En savoir plus sur le Palais des Rois sardes

"Patrimoine et citoyenneté. Aux archives, citoyens !"

Présentation des missions et des activités des Archives départementales à partir d’originaux et d’une reconstitution de la salle de lecture : conservation-restauration, classement, tri, analyse des archives, inventaire, mise à disposition des informations, dépouillement et indexation.

Expositions présentées - entrée libre

« Les missions des Archives départementales »
« L'entrée dans la citoyenneté »
« Civisme et archives : le bon réflexe. La restitution d’archives publiques »
« De la lumière à l'ombre : vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation »

Animations

  • Samedi 17 septembre

    • Visites commentées (durée : 35-45 minutes)
      • Visites guidées de l’exposition « De la lumière à l'ombre : vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation » par Guillaume Arrivé (14 h 30 et 16 h 30).
      • Visites commentées de la salle des délibérations par Alain Bottaro (14 h 15, 15 h, 16 h et 17 h).
    • Conférences (sur réservation - durée 45 minutes)
      • « Du sceau à la signature électronique» par Amélie Bauzac-Stehly (14 h 30 - 15 h 15).
      • « Les formes de participation à la vie publique dans le comté de Nice (XVIIIe siècle - 1860) » par Anne Jolly (15 h 30 - 16 h 15).
      • « Civisme et guerre. L'assistance aux convalescents militaires dans les Alpes-Maritimes (1914-1918) » par Yves Kinossian (16 h 30 - 17 h 15).

  • Dimanche 18 septembre

    • Visites commentées (durée : 35-45 minutes)
      • Visites guidées de l’exposition « De la lumière à l'ombre : vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation » par Guillaume Arrivé (10 h 30, 11 h 30, 14 h 30 et 16 h 30).
      • Visites commentées de la salle des délibérations par Alain Bottaro à  (10 h 15, 11 h, 12 h, 14 h 15, 15 h, 16 h et 17 h).
    • Conférences (sur réservation - durée 45 minutes)
      • « Du sceau à la signature électronique» par Amélie Bauzac-Stehly (14 h 30 - 15 h 15).
      • « Les formes de participation à la vie publique dans le comté de Nice (XVIIIe siècle - 1860) » par Anne Jolly (15 h 30 - 16 h 15).
      • « Civisme et guerre. L'assistance aux convalescents militaires dans les Alpes-Maritimes (1914-1918) » par Yves Kinossian (16 h 30 - 17 h 15).

Image en taille réelle, .JPG 1.4Mo (fenêtre modale)|© DR

Horaires d'ouverture

  • Samedi : 14 h - 18 h
  • Dimanche : 10 h - 18 h

Palais des Rois sardes – Nice (entrée par le 10 rue de la Préfecture)

Fort de la Drète

Pour la première fois, le fort de la Drète ouvre ses portes au public.

L'opportunité a été donnée aux passionnés d'histoire militaire de découvrir ce site et son cadre naturel grandiose. Des spécialistes de l'histoire des fortifications y attendaient les visiteurs.

  • Visites commentées sur réservation de 10 h à 17 h

En savoir plus sur le Fort de la Drète

Image en taille réelle, .JPG 293Ko (fenêtre modale)|© DR

Pour la 1ère fois le fort de la Drète ouvre ses portes

Après la guerre de 1870, Nice devient une place forte stratégique entourée de fortifications détachées faisant partie du système Séré de Rivières. Le fort de la Drette, appelé aussi fort de la Drète est l’une de ces fortifications. Il se situe à l’ouest du plateau de la Grande Corniche à 510 m d’altitude, d’où il surveille les voies d'invasion, venant de la vallée du Paillon et du Col de Tende.

Cette fortification est construite de 1879 à 1884, en même temps que ses voisins les forts de la Revère et de la Tête de Chien. Le fort abrite un effectif d’environ 300 hommes. On y trouve des chambrées, une télégraphie, deux cuisines, une boulangerie, des magasins aux vivres, un magasin à poudre de 35 tonnes et des magasins pour le service de l’artillerie. L’armement de ce fort à massif central est placé autour des casernements sur 12 plateformes de tir le long de la rue des remparts. L’ensemble est entouré d’un fossé sec défendu depuis des bastionnets aux fusils et depuis deux caponnières armées de 4 canons revolver de 40 mm.

Il sera désarmé après le 24 mai 1915, date à laquelle l’Italie déclarera la guerre à l’Allemagne.

Puis, il sera utilisé par les différentes troupes du secteur, comme le 22ème BCA, dans les années 60, avant d’être vendu au Conseil Départemental des Alpes-Maritimes.

Plongez au cœur de l’histoire du Fort…

Horaires d'ouverture

De 10 h à 17 h

Visites commentées d’une durée de 1 h 30 - Réservation obligatoire

541, route de l’Adret – Eze (Grande Corniche) - Stationnement gratuit sur site

Rallye patrimoine - Vieux-Nice

Le Département a organisé une grande Chasse au Trésor à travers le Vieux-Nice. 

  • Départ : Place du Palais de Justice de 10 h à 15 h (sur réservation)

En savoir plus sur le Rallye Patrimoine

Image en taille réelle, .JPG 1.7Mo (fenêtre modale)|© DR

Plongez-vous en famille ou entre amis dans le passé de la cité niçoise.

Remontez le temps accompagnés de comédiens, résolvez des énigmes, découvrez ou redécouvrez d’une façon ludique des lieux emblématiques de l’histoire maritime de Nice.

Afin d’en profiter, il vous faudra former votre petite équipe, vous munir de bonne humeur, et vous inscrire gratuitement...

Départ :

Place du Palais de Justice de 10 h à 15 h - sur réservation