Routes et déplacements

Routes départementales

Le Département se mobilise au quotidien pour assurer la pérennité du patrimoine routier de et adapter le réseau aux déplacements actuels et futurs.

L'action du Département

Avec près 3,5 millions de déplacements quotidiens effectués tous modes confondus (dont la moitié en voiture), l’adaptation des infrastructures de transport est une action essentielle pour assurer le développement économique du territoire des Alpes-Maritimes, dans une logique durable, conditionnant à la fois la qualité de vie de ses habitants et son attractivité.

Dans cette perspective, le Département s’attache, d’une part, à favoriser les déplacements en modes actifs et en transports collectifs par des aménagements dédiés sur son domaine public routier et d’autre part, à porter une vision partagée avec les partenaires locaux, sur les grands projets structurants d’infrastructures de transport.

Sécurité, pérennité et confort des usagers sont au cœur des objectifs pris en compte pour l’optimisation et la modernisation des infrastructures.

L’année 2020 a été marquée par les intempéries dévastatrices dans les vallées qui aujourd’hui, sont en cours de reconstruction. Cet impact financier dans le budget ne remet pas en cause la volonté d’investir au profit de la mobilité durable.

L’investissement routier au service du développement soutenable du territoire s’inscrit dans une logique d’intermodalité, destinée à préserver notre environnement remarquable et à promouvoir l’émergence de nouvelles technologies au service des déplacements des usagers.

Les objectifs

- Préserver le patrimoine routier départemental, en adaptant les moyens au niveau des services attendus, pour améliorer la fluidité et la sécurité des déplacements des Maralpins.

- Poursuivre la modernisation du réseau routier départemental en aménageant celui-ci pour
réduire les points noirs trafic tout en développant les modes alternatifs de déplacement, les parkings de covoiturage, les itinéraires cyclables et en facilitant les connexions entre les différents modes de transports, afin de prévenir les engorgements du réseau et ses impacts sur l’environnement.

- Veiller à la protection de la biodiversité, l’insertion dans l’environnement et la mise en valeur des paysages des projets.

- Développer les innovations dans les méthodes et les processus en intégrant les nouvelles technologies.

- Contribuer aux projets de transports en commun des autorités organisatrices de la mobilité, autoroutiers et ferroviaires dont la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, en vue de soutenir une vision stratégique de l’aménagement du territoire et de sa desserte, en cohérence avec les enjeux de développement économique et de préservation de l’environnement.

La voirie départementale en chiffres

- 1701 kilomètres de Routes Départementales (RD)
- 996 ouvrages d’art (ponts)
- 94 tunnels dont 10 de plus de 300 mètres
- 450 agents
- 6 Subdivisions et 21 centres d’exploitation répartis sur tout le territoire pour des interventions de proximité sur un périmètre défini

L’organisation et les missions de la Direction des routes

Pour entretenir, sécuriser et développer son réseau routier, le Département s'appuie sur des services répartis sur le territoire en 6 subdivisions (SDA) et 21 centres d'exploitation, des services au centre administratif et un parc de véhicules techniques.

Les 6 subdivisions Départementales d’Aménagements (SDA)

Chaque SDA est chargée de la gestion, de l’exploitation et de l’entretien du patrimoine routier ainsi que du développement et de la sécurisation du réseau sur son territoire de compétence.

Assurant une relation directe de proximité avec les usagers, les riverains et les élus locaux, elle doit à la fois relayer les informations locales, mais aussi proposer des réponses et être actrice de la politique départementale.

Du moyen au haut-pays et jusqu’au littoral, les SDA ont en charge chaque portion du territoire maralpins, en toutes saisons. Ces équipes délocalisées pour objectifs :

  • La fluidification des déplacements ;
  • La sécurité et le confort des usagers ;
  • La promotion des mobilités douces (pistes cyclables,…).
  • La réduction des nuisances environnementales (murs anti bruit, …)

Les missions des SDA

  • Entretenir les routes départementales
    • Entretien des chaussées
    • Renouvellement des panneaux
    • Nettoyage des voies

  • Aménager le réseau routier
    • Marquage au sol
    • Gestion des flux de circulation
    • Prévention des incendies de bords de route
    • Gestion des intempéries
    • Surveillance des ouvrages d’arts et ouvrages hydrauliques

  • Sécuriser la voirie départementale
    • Autorisation des chantiers sur chaussée
    • Création de pistes cyclables
    • Aménagement de carrefours
    • Accompagnement des projets communaux
    •  Suivi de l’urbanisme

La SDA Littoral Ouest Antibes

Sur le territoire Maralpin, 6 Subdivisions Départementales d’Aménagement sont présentes pour accompagner le quotidien des usagers.
La SDA Littoral Ouest d’Antibes a été créée en 2006, lors du transfert des routes de l’Etat au Département. Elle pré-existait depuis les années 80 sous l’appellation de Subdivision de l’Equipement. L’ancienne SDA était répartie sur trois sites (avenue Jules Grec, avenue Rochat et avenue Michard Pelissier/chemin de l’orangerie). Ces trois sites étaient distants, vétustes, peu fonctionnels et enfermés dans le trafic routier du centre-ville. 
La nouvelle implantation du siège a été décidée au 64, chemin de l’Orangerie à Antibes

Montant de l'opération : 3,8 millions d'euros (voir l'infographie des caractéristiques de la SDA Littoral ouest Antibes)

Organisation

Organisation de la SDA Littoral Ouest

- Image en taille réelle, .JPG 1,31Mo (fenêtre modale)

Les nouveaux locaux de la SDA Littoral Ouest Antibes ont permis de réduire les coûts de fonctionnement sur le territoire maralpin. Elle facilite les interventions des agents qui ont en charge les territoires allant du littoral jusqu’aux limites des pré-alpes d’Azur, de Caussols à Courmes.

La SDA se compose du siège, inauguré par le Président du Conseil Départemental le 20/01/22, et de deux centres d’exploitation, situés à Antibes et Châteauneuf.

37 agents sont présents au quotidien dont 24 sur le site principal et 13 répartis au sein des deux centres d’exploitation.

Le nouveau site représente bâtiment de 1 200 mètres carrés (m²) comprenant :

  • Des locaux administratifs d’une surface de 340 m² ;
  • Un garage à engins avec ateliers de 560 m² environ ;
  • Des zones de stockage de 2 500 m² environ.

Un projet de qualité environnementale

Dans la continuité de notre politique GREEN Deal, 16 oliviers centenaires voués à destruction ont été réimplantés sur le site.

Grandes interventions

Grandes interventions de la SDA Littoral Ouest Antibes

L’ensemble de la SDA dispose désormais d’espaces fonctionnels pour de meilleures conditions de travail, sur ce territoire antibois où les missions ne manquent pas : giratoire de la Siesta, nombreuses pistes cyclables...

- Image en taille réelle, .JPG 195Ko (fenêtre modale)© Département 06

Domaine d'intervention

Domaine d'intervention

Le service de la Subdivision Départementale d’Aménagement du Littoral Ouest Antibes (SDALOA) a en charge la gestion des routes départementales sur le secteur de la CASA entre le plateau de Caussols et la mer.

Périmètre : 5 cantons - 16 communes - 51 routes départementales, soit 301 kilomètres dont 233 kilomètres hors agglomération.

Caractéristiques chiffrées de la SDA Littoral ouest Antibes - Image en taille réelle, .JPG 119Ko (fenêtre modale)© Département 06

Coordonnées