Prévenez les chutes des seniors

Avec les enfants, les seniors sont les plus exposés. Avec plus de vigilance, beaucoup de chutes peuvent être évités.

Image en taille réelle, .JPG 671Ko (fenêtre modale)|

Le médaillon capteur de chute.

Le Département des Alpes-Maritimes a mis en place le dispositif du médaillon capteur de chute permettant de détecter les pertes d’équilibre et les chutes dont pourraient être victimes les seniors.

Comment ça marche ? En cas de chute ou de perte d’équilibre, un boîtier téléphonique recevra, dans un rayon de 100 m, les ondes envoyées par le médaillon. Dès réception de l’appel de détresse, le boîtier téléphonique composera automatiquement le numéro de téléphone de la plate-forme qui reçoit les appels d’urgence 7 jours/7 et 24 h/24. Un haut-parleur et un micro amplifié permettent de pouvoir parler et dialoguer avec l’opérateur qui appellera immédiatement les proches et les urgences pour vous porter secours.

Plus d'information sur la télé-assistance départementale

10 conseils pour prévenir les chutes des seniors

Évitez d’encombrer les lieux de passage

par des petits meubles, plantes ou autres objets, sur lesquels on bute forcément en se dépêchant d’ouvrir la porte ou de répondre au téléphone… Astuce : placez des téléphones dans plusieurs pièces pour éviter de devoir traverser toute la maison pour répondre à un appel.

Si vous utilisez une canne pour sortir,

servez-vous en également chez vous.

Choisissez des chaussons et des chaussures

bien adaptés à vos pieds. Le mieux est de choisir des modèles de bonne pointure (pas trop grande) qui englobent le talon.

Fixez tous les fils électriques

qui traînent (au mur ou dans des range-fils),sans oublier ceux de la télé, du lampadaire, du téléphone.

Attention aux affaires placées en hauteur

Préférez un rangement accessible et… ne grimpez plus sur une chaise pour faire les vitres ou du bricolage ! Un escabeau de deux ou trois marches est plus stable. Mais surtout, attendre la présence d’une autre personne pour ce genre de tâche.

Et surtout, apprenez à vous relever

Le faire avant d’être tombé rassure et donne confiance en soi. Le but est d’arriver à se tourner sur le ventre, puis de passer à quatre pattes, pour se déplacer jusqu’à un appui stable avant de se hisser debout.

Attention aux glissades

  • La moquette est le revêtement de sol qui est le moins dangereux. Si vous le pouvez, faites-la installer dans la salle de bain pour ne plus glisser sur le sol mouillé.
  • Si votre intérieur est pourvu de parquet, lino, carrelage que vous estimez glissants, recouvrez-les de tapis antidérapants fixés au sol par des rouleaux adhésifs. Il existe aussi des modèles adaptés aux fonds de baignoires ou de douches pour la salle de bain.
  • Vérifiez les tapis les uns après les autres : ils ne doivent pas faire de plis et aucun coin ne doit se relever.

Utilisez un bon éclairage

Assurez-vous que les interrupteurs sont facilement accessibles. Faites installer des interrupteurs va-et-vient pour ne pas avoir à traverser votre chambre dans l’obscurité. De plus, il peut être utile de placer des veilleuses dans les prises de courant de votre chambre, aux toilettes ou à la cuisine.

Disposez des barres d’appui

dans tous les endroits un peu critiques, le long de quelques marches lorsqu'il n’y a pas de rampes, au-dessus de la baignoire, à côté des toilettes…

Dans votre lit

Un lit trop bas ou trop mou est l’une des principales causes de chute dans la chambre. En effet, si c’est le cas, il devient plus difficile de se lever et le risque de perte d'équilibre est aggravé.

  • Assurez-vous que votre lit est suffisamment haut pour que vous puissiez vous lever sans difficulté. Si ce n’est pas le cas, changez les pieds pour des modèles plus hauts ou utilisez des cales stables. Vous pouvez également investir dans un nouveau lit.
  • Veillez à disposer d’un matelas suffisamment ferme pour ne pas vous y enfoncer lorsque vous êtes assis sur le bord de votre lit. Les conseils ci-dessus sont également applicables au canapé et aux fauteuils du salon.