Autour de Cannes

Parc Vallombrosa

Un jardin comme un poème : Lorsque le duc de Vallombrosa achète le château du Riou en 1861, ce dernier est, de l’avis même de Prosper Mérimée : « un grand vilain château bâti par des Anglais, c’est à dire dans un style d’architecture très pénible à regarder »...

Image en taille réelle, .JPG 37Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 807Ko (fenêtre modale)|© JL Garac

Le duc entreprend de l’agrandir, y ajoutant deux ailes, une chapelle, ainsi qu’un vaste parc dont Stephen Liégeard, à qui l’on doit l’expression « Côte d’Azur », racontait comment le duc s’était « [efforcé] de transformer le triste jardin.

Quelques arbres au milieu de cactus et de figuiers de barbarie...où le rocher saillit à fleur de terre, créant l’un des plus magnifiques parcs de la Riviera ».

Le témoignage d’une grande époque

Eucalyptus, bambous et camélias, palmiers, cèdres et aralias forçaient l’admiration des nombreux visiteurs du duc et de la « Sainte Duchesse », ainsi nommée en raison de sa légendaire générosité.

Les tonnelles garnies de rosiers qui menaient au château ombrageaient les promenades du Prince de Galles, de la reine Victoria ou encore de Charles Gounod, habitués des lieux en cette fin du XIXème siècle.

Amateur d’exotisme, le duc avait même fait aménager un zoo à l’arrière de la villa.

Devenu hôtel après la mort de la duchesse en 1887, le château est divisé en appartements en 1937, dont seuls le parc et quelques bâtiments subsistent encore aujourd’hui.

Le domaine est classé aux Monuments Historiques depuis 1990.

Image en taille réelle, .JPG 1.0Mo (fenêtre modale)|© JL Garac

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Propriété privée