Modes de garde

Comment devenir assistant maternel

Vous souhaitez exercer une profession d’accueil et d’éveil des tout-petits ? Devenez assistant maternel dans les Alpes-Maritimes.

L’assistant maternel est la personne qui moyennant rémunération accueille habituellement des enfants à son domicile ou en Maison d'assistants maternels (MAM), le plus souvent des enfants de moins de 6 ans, confiés par leurs parents.

Le Département, dans le cadre de la politique de la famille, vous délivre un agrément obligatoire pour l’exercice de cette profession, et prend en charge votre formation et votre suivi professionnel.

L’assistant maternel est agréé

Une décision d’agrément est délivrée par le Président du Département, après évaluation des capacités et compétences éducatives et des conditions d’accueil du candidat, par le Service départemental de Protection Maternelle et Infantile.
La procédure d’agrément dure trois mois. L’agrément est national et renouvelable tous les cinq ans (10 ans sous condition). 

Conditions d’exercice

Selon ses droits et obligations, l’assistant maternel peut :

  • travailler à son domicile. Il adapte son logement à l’accueil des jeunes enfants. C’est un projet, et un engagement familial ;
  • travailler au sein d’une Maison d’Assistant Maternel (MAM) regroupant un à quatre assistants maternels simultanément ;
  • être salarié du particulier employeur (parents ou représentants légaux), dans ce cas, il signe un contrat de travail de droit privé, donnant droit à un salaire, des congés, des formations, une protection sociale, la retraite ;
  • être salarié au sein d’un service d’accueil familial (crèches familiales), 

L'assistant maternel :

  • accueille 1 à 4 enfants simultanément selon la décision d’agrément ;
  • adapte ses horaires de travail en fonction de l’offre et la demande des parents ;
  • travaille à temps plein, ou à temps partiel, le week-end, et ou en horaires atypiques ;
  • respecte la convention collective nationale du particulier employeur ;
  • reçoit un salaire réglementé ;
  • bénéficie de la formation continue selon l’offre de formation à destination des assistants maternels ;
  • bénéficie d’un accompagnement professionnel par la PMI, le RPE, les associations et représentants syndicaux, le cas échéant le Service d’Accueil Familial…
  • s’inscrit sur le site de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) www.monenfant.fr  et met à jour ses disponibilités ;
  • répond aux exigences du référentiel agrément ;
  • construit son projet d’accueil selon les 10 grands principes de la charte nationale de l’accueil du jeune enfant ;
  • collabore avec le service départemental de PMI qui assure le suivi, l’accompagnement et le contrôle des assistants maternels.

Les aptitudes pour exercer cette profession 

L'assistant maternel :

  • Maîtrise le français oral (l’écrit est nécessaire pour rédiger le contrat de travail, le livret d’accueil et se présenter aux épreuves obligatoires).
  • Assure la sécurité des enfants accueillis, leur santé, leur épanouissement.
  • Suit une formation :
    • initiale obligatoire de 120 heures ;
    • se présente aux épreuves (EP) : EP1 et EP3 du CAP AEPE (certificat aptitude professionnelle accompagnant éducatif petite enfance) (possibilité de valider les acquis d’expérience pour obtenir le CAP AEPE).

Si cette profession vous intéresse...

Les conditions d’accès à la profession

La démarche d’agrément répond à des obligations notamment :

  • Assister à une réunion d’information sur la profession 
    Consulter le calendrier des réunions d'information sur la profession d'assistant maternel (calendrier mis à jour le 24 mars 2022)

  • Envoyer l’attestation de présence à cette réunion avec une lettre de motivation au centre de PMI de votre secteur

  • Compléter le dossier de demande d’agrément transmis par la PMI (Protection maternelle et infantile) : cerfa, certificat médical, autorisation de casier judiciaire n°2 pour tous les adultes présents au domicile, etc...

  • Accepter la visite complète de votre logement et l’entretien avec avec le service de PMI (Protection maternelle et infantile) pour l’évaluation des capacités et compétences ainsi que la rencontre de l’ensemble des membres du foyer

  • Suivre 120 heures de formation : 
    • Avant l'accueil de l'enfant  :
      • 84 heures (soumises à la réussite de évaluation des acquis). Possibilité de dispense partielle de formation sous condition.
      • le PSC (premiers secours civiques) de niveau 1 (module petite enfance et prévention des risques domestiques)
    •  Après l’accueil d’enfant et dans les trois ans de l’agrément : 
      • 36 heures
        La formation est totalement prise en charge par le Département. Les organismes de formation vous contactent après agrément.