Nice

Parc Chambrun

© JL Garac

Sur cette ancienne propriété maraîchère, qui appartenait au compte Caïs de Pierlas, trônait un château datant des débuts du XIXe siècle.

Le comte s’appliqua, avec l’architecte Philippe Randon, à faire de ce lieu un magnifique parc d’agrément dédié à son amour de la musique.

Un temple entre les arbres

Outre la cascade et les bassins, le comte fit planter de nombreux arbres. Palmiers, cyprès, cèdres et pins maritimes qui venaient agrémenter l’odéon.

Ce petit temple rotonde très romantique, inspiré de l’Antiquité gréco-romaine, fut ainsi bâti sur un promontoire naturel qu’une volée de 72 marches permettait de gagner.

Grand mélomane, le comte voulait pouvoir organiser concerts et récitals au sein de son jardin.

Vendu en lots après la Première Guerre Mondiale, l’ancien parc est aujourd’hui largement couvert de bâtiments, mais s’enorgueillit encore d’arbres centenaires.

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Ville de Nice