TEMPÊTE ALEX

Informations Chantiers

La tempête Alex a frappé les Alpes-Maritimes, et plus particulièrement les vallées de la Vésubie, de la Roya, de la Tinée, mais également de l’Estéron. Les pluies diluviennes (cumuls jusqu’à 500 millimètres) et les crues brutales ont provoqué un très lourd bilan humain et matériel.
 
Des communes ont été totalement sinistrées, avec des infrastructures (routes, ponts, équipements…) et des maisons détruites ou emportées.

Au total, 70 communes ont été classées en zone catastrophe naturelle dans les Alpes-Maritimes par l'intermédiaire de 6 arrêtés publiés au journal officiel d'octobre 2020 à mars 2021.
 
Le Département a mobilisé, depuis le premier jour, l’ensemble de ses moyens pour venir en aide aux communes, aux élus locaux et aux habitants pour faire face à l’urgence et prend toute sa part dans l’effort de reconstruction sans précédent. Le Département compte également sur l’ensemble des partenaires, services de l’Etat, collectivités, entreprises et particuliers qui apportent leur concours en moyens humains et matériels à ses côtés. 
 
Ainsi, les premiers travaux d’urgence ont débuté dès dimanche 3 octobre 2020 au matin avec plus de 300 agents des routes et de FORCE 06 mobilisés pour déblayer et désenclaver toutes les zones sinistrées.

Depuis plusieurs mois, nous sommes rentrés dans le temps de la reconstruction. 

La situation pour les infrastructures routières

Le Département intervient sur le réseau routier départemental touché par la tempête : vallée de la Roya, Estéron, Préalpes et le Haut Var (Cians et Daluis). 

Les travaux routiers des Vallées de la Vésubie et de la Tinée relèvent de la compétence de la Métropole Nice Cote d’Azur (Plus de renseignement sur le site internet de la Métropole Nice Côte d'Azur)

Tempête Alex, le Bilan 1 an après en quelques chiffres

  • 76 millions d’euros, le coût de reconstruction des routes départementales dont 72 millions d’euros pour la Roya ;
  • 25 millions d’euros de travaux hydrauliques réalisé par le SMIAGE ;
  • 595 Entreprises aidées dont 46 agriculteurs pour 2,9 millions d’euros pris en charge par le Département (sur 6 millions d’euros au total tous cofinanceurs confondus) ;
  • 1610 familles aidées pour 2,1 millions d’euros ;
  • 180 familles relogées pour 1 million d’euros plus 16,6 millions d’euros d’aides aux communes ;
  • Un chantier green deal : Depuis avril 2021, 100 % des matériaux de remblais réutilisés sur site ;
  • 2 millions d’euros de financement de reconstruction du réseau ferroviaire ;
  • Le bâtiment des Douanes de Breil-sur-Roya réhabilité pour 500 000 euros ;
  • Le Vesubia Mountain Parc totalement remis en état pour 5,8 millions d’euros et réouvert le 26 juin 2021.

Impact sur les itinéraires des randonnées

  • 1100 kilomètres de sentiers impactés hors Parc du Mercantour ;
  • 400 kilomètres dans le Parc National du Mercantour ;
  • 51 passerelles détruites partiellement ou totalement dont 15 dans le Parc National Mercantour ;
  • 11 ponts détériorés dont 4 dans le parc National du Mercantour ;
  • Evaluation : 3,5 à 4 millions d'euros hors Parc National du Mercantour ;
  • Principaux itinéraires impactés :
    • Grande Randonnée Grande Traversée du Mercantour (notamment Haute Vésubie ), GR5 ( Utelle-Valdeblore), GR 52A ( Tende – Valdeblore – Roquebillière ), GR 510 (Villars sur Var – Massoins – La Tour sur Tinée )
    • 18 itinéraires du Haut Pays ;
    • 11 itinéraires du Moyen Pays ;
    • 12 itinéraires trail ;
    • 2 itinéraires GR GTM ;
    • Des sentiers de petite randonnée notamment vallées des Merveilles et accès aux Refuges de la madone des Fenestre, de la Cougourde, De Nice et des Merveilles.
  • Travaux prioritaires 2021 : 2 millions d’euros :
    • GR (Grandes Randonnées) ;
    • Accès vallée des Merveilles ;
    • Sentiers du guide Randoxygène ;
    • Sentiers de proximité d’intérêt local ;
    • Zone cœur du Parc National du Mercantour ;
    • Reconstruction des sentiers PDIPR ( Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée).