Plan d'actions Jeunes Citoyens

Dans le cadre de sa politique éducative, le Département de Alpes-Maritimes met en place un plan d’actions auprès des jeunes visant à renforcer les mesures existantes en faveur du devoir de mémoire et à impulser une dynamique constructive autour de la citoyenneté afin de sensibiliser les collégiens au respect des valeurs républicaines.

© DR

#jeunescitoyens06

Un plan articulé autour de 3 grands volets

LE DEVOIR DE MÉMOIRE

LE RESPECT DES VALEURS RÉPUBLICAINES

LA LUTTE CONTRE LA RADICALISATION

LE DEVOIR DE MÉMOIRE

ACTION 1

La Création d’un réseau de « passeurs de mémoire »
Les témoignages des survivants en milieu scolaire sont primordiaux, qu’il s’agisse de résistants, d’anciens combattants, de déportés, d’enfants cachés ou bien de descendants de « Justes parmi les Nations » dans les Alpes-Maritimes. Ils sont les témoins précieux de notre passé.
Consultez le témoignage de Charles Gottlieb

ACTION 2

La création d’un fonds documentaire numérique de référence
À usage pédagogique adapté pour les écoliers, les collégiens et les lycéens, ce fond documentaire présentera la montée du processus génocidaire, les discriminations en France et dans les Alpes-Maritimes, la déportation et les réactions dans notre département.
Consultez le dossier pédagogique "De la lumière à l’ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de déportation"

ACTION 3

L’organisation d’ateliers pédagogiques hors les murs 
Animés par le Mémorial de la Shoah dans les collèges dans une quinzaine de collèges du département.

ACTION 4

L’organisation des Voyages de la Mémoire à AUSCHWITZ BIRKENAU
La poursuite des voyages de la mémoire à Auschwitz- Birkenau constitue le fondement de l’action départementale dans le cadre du devoir de mémoire. Depuis 11 ans, dans le cadre du devoir de mémoire, le Département des Alpes-Maritimes tient à donner l’opportunité aux collégiens des classes de 3ème, de visiter les plus grands camps d’extermination d’Auschwitz et de Birkenau en Pologne. 
En savoir plus sur les Voyages de la mémoire

ACTION 5

La création du « Prix Charles GOTTLIEB ». Ce prix récompense les meilleures restitutions des collèges ayant participé aux Voyages de la Mémoire.
Il honore Charles Gottlieb, passeur de mémoire disparu, qui avait exprimé le ferme souhait de continuer à perpétuer le devoir de mémoire dans le respect des valeurs défendues par notre République, et qui incarnait par la force de son témoignage le courage, la tolérance et le respect.
En savoir plus sur le prix Charles Gottlieb

LE RESPECT DES VALEURS CITOYENNES

ACTION 1

Création des « Ambassadeurs de la citoyenneté » avec la réalisation d’un passeport « Jeunes Citoyens 06 » 
Ce passeport comprenant des repères essentiels est distribué à tous les collégiens des classes de 4e et peut être présenté au Diplôme national du Brevet dans la cadre du parcours de la citoyenneté. Il a été entièrement réalisé par le Conseil départemental des jeunes.

En savoir plus sur le passeport citoyen...

ACTION 2

La présentation de l’institution départementale
À la demande des collèges et sur réservation préalable, les services départementaux accueilleront des classes dans l’hémicycle pour leur présenter les missions de l’institution départementale, la répartition des compétences et le paysage des collectivités territoriales, en présence du Conseiller départemental du canton.

LA LUTTE CONTRE LA RADICALISATION

ACTION 1

La mise en place d’actions de sensibilisation contre la radicalisation des jeunes auprès des collégiens, la communauté éducative, et des parents.
De nombreuses projections /débat du film «La Vague» ont notamment été organisées tout au long de l’année scolaire. 

ACTION 2

Création d’un parcours citoyen « Justice »
Consiste en l’intervention d’un magistrat et d’un représentant du service de la protection de l’enfance suivie d’une visite du Tribunal par les collégiens. Les collèges Nucéra de Nice, Carnot de Grasse et les Mûriers de Cannes se sont engagés dans cette démarche.

ACTION 3

Un projet pédagogique en partenariat avec une compagnie de théâtre. Réalisation par des collégiens de saynètes et spectacles prévus en fin d’année scolaire.

Par exemple : la création d’un spectacle « La Rage » sur la différence et la vulnérabilité des ados par l’atelier théâtre du collège Don Bosco, animé par la compagnie de théâtre « Miranda ». Pièce jouée à la salle Laure Ecard et théâtre Francis Gag à Nice. Une nouvelle création avec le collège Bertone a vu le jour.

Que faire si le comportement d’un ami change ?

J’informe :

Un adulte (professeurs, CPE, assistante sociale du collège, un parent…).

J’appelle (numéro gratuit – appel anonyme) :

Au niveau départemental (ADRET06)

Du lundi de 8h30 à 18h : 0805 40 06 06
La nuit et le week-end : le 119

Au niveau national (Ministère de l’intérieur)

Du lundi au vendredi : 0805 005 696
La nuit et le week-end : le 119

www.stop-djihadisme.gouv.fr