Sanctuaire PELAGOS

Le sanctuaire pour les mammifères marins en Méditerranée.

PELAGOS est un espace maritime de 87 500 km² faisant l’objet d’un accord entre l’Italie, la principauté de Monaco et la France, ratifié et entré en vigueur le 21 février 2002, pour concilier la protection des mammifères marins et un développement harmonieux des activités humaines.

Il héberge un capital biologique de haute valeur patrimoniale par la présence de nombreuses espèces de cétacés, notamment en période estivale.Le département des Alpes-Maritimes s’est positionné comme partenaire des actions menées dans le cadre du sanctuaire (groupe de travail, financement d’études, etc.).

Les échouages de cétacés

Une cinquantaine d’échouages de cétacés est observée sur les côtes méditerranéennes chaque année. Pour étudier les causes des décès et ainsi assurer un suivi sanitaire des populations de mammifères marins, le Centre de Recherche sur les Mammifères Marins de La Rochelle coordonne et exploite les résultats du réseau national échouage (RNE), créé en 1972.Dans le département des Alpes Maritimes, les cétacés échoués peuvent être collectés par le SDIS, en vue de leur acheminement au Laboratoire Vétérinaire Départemental, service du Département. Les vétérinaires du laboratoire procèdent alors à une autopsie de sujet suivie d’analyses complémentaires.

Le suivi de ces échouages présente plusieurs intérêts :

  • Déterminer les causes de mortalité et l’état sanitaire des cétacés (parasites, maladies, …)
  • Mieux connaitre les espèces et leur démographie (espèces, âge, statut reproducteur, …)

Pour en savoir plus sur ce sanctuaire, rendez-vous sur le site officiel : www.sanctuaire-pelagos.org

Dans cette rubrique

  • Zones marines protégées

    Quatre zones marines protégées d’une superficie de 134 hectares ont été créées, depuis le début des années 1980, avec le soutien des pêcheurs professionnels locaux. Situées sur des fonds sablo-vaseux, ces réserves visent au repeuplement et à l’augmentation de la ressource en poissons, à la reconstitution de la biodiversité et d’un équilibre naturel.

  • Sanctuaire PELAGOS

    Le sanctuaire pour les mammifères marins en Méditerranée.

  • Accord RAMOGE

    Signé en 1976 par les gouvernements français, monégasque et italien, l’accord RaMoGe (St. Raphaël- Monaco- Gênes) vise à instituer une zone pilote de lutte contre la pollution du milieu marin entre les espaces maritimes de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, de la Principauté de Monaco et de la Région Ligurie.

  • Surveillance et nettoyage du littoral

    Le nettoyage des plans d’eau