Plan Santé 06

Pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19 et accompagner les Maralpins dans la période de déconfinement, le Département lance son Plan Santé 06.

Ce plan d’actions concrètes se construit autour de 4 axes essentiels : mise en place de téléconsultations, création de Centres Ambulatoires Départementaux de dépistages sérologiques Covid-19, renforcement des activités des centres départementaux de PMI et CPM à destination des publics fragiles, soutien à la recherche sur le Covid-19, mais aussi par la mise en place d’aides à destination des professionnels de santé libéraux, des étudiants et des communes des Alpes-Maritimes.

Avec ce Plan SANTÉ 06, le Département des Alpes-Maritimes propose des mesures concrètes en soutien à la stratégie nationale pour faire face à l’épidémie. La collectivité mobilise tous ses moyens pour accompagner tous les Maralpins dans la sortie de la crise sanitaire.

Mise en place de téléconsultations Covid-19 par le Département en « déversoir » du centre 15

Le Département des Alpes-Maritimes en capacité de proposer 10 postes de téléconsultation de suivi COVID 19 en partenariat avec Doctolib. Ces consultations médicales visent à prendre en charge des populations sans médecin traitant et ne nécessitant pas de prise en charge en milieu hospitalier. Ce renfort se mobilisera en « déversoir » du 15, si les capacités de réponses des structures médicales libérales déjà opérationnelles étaient débordées.

Un planning de téléconsultations dédiées au Covid-19, avec une ou deux plages horaires par jour sera mis en place pour répondre aux besoins à tout moment en fonction des sollicitations.
Mise en place de Centres Ambulatoires Départementaux de dépistages sérologiques Covid-19

Pour une gestion en toute sécurité du déconfinement, la collectivité va créer des Centres Ambulatoires Départementaux de dépistages sérologiques COVID 19 dans les Maisons du Département.

Ces tests seront réalisés par du personnel paramédical et médical départemental avec l’appui du laboratoire vétérinaire départemental et les laboratoires avec lesquels une convention sera établie par le Département. Ils auront pour vocation de repérer la population non immunisée et de protéger les populations les plus fragiles afin d’éviter une deuxième vague épidémique. Ils seront effectués par tests rapides d’orientation diagnostiques (TROD) ou par prélèvement veineux.

Renforcement de l’action des centres départementaux de protection maternelle et infantile et des centres de prévention médicale.

En ces temps difficiles, les centres départementaux de PMI et CPM renforcent leurs activités habituelles à destination des enfants, des familles, des seniors et personnes en situation de handicap. Ainsi, des postes de téléconsultation sont mis à leur disposition pour répondre aux demandes des usagers confinés. Les missions de coordination et de soutien auprès des établissements médico-sociaux sur les champs de l’accueil des jeunes enfants, de la protection de l‘enfance, des personnes âgées et des personnes en situation de handicap sont également renforcées.

Soutien à la recherche sur le Covid-19

Complémentairement à la subvention de 100.000€ votée en mars 2020 à destination de l’Institut Pasteur, le Département des Alpes-Maritimes a octroyé une aide exceptionnelle de 20 000 € pour financer l'acquisition d'un automate pour le CHU de Nice, qui travaille  sur une étude clinique et cellulaire nommée « CovImmune » pour identifier des profils cytokiniques chez des sujets exposés ou infectés par le SARS-CoV-2 et mieux orienter les patients vers des structures de soins adaptées.

Le Département des Alpes-Maritimes s’engage aussi dès aujourd’hui par le biais d’une aide exceptionnelle à la recherche sur le COVID 19 et lance un Appel à Projets Santé spécialement pour la lutte contre les pandémies.

Un appel à projet santé exceptionnel lancé dès le 20 avril :

La pandémie COVID-19 est grave et sans précédent. Dans ce contexte le Département des Alpes-Maritimes lance un appel à projets santé 2020 Exceptionnel «  recherche COVID-19 – lutte contre les pandémies » par le « Soutien aux équipes médicales et scientifiques du département pour des innovations techniques dans le domaine de la santé » concernant les équipements dédiés à la recherche médicale et aux améliorations en matière de dépistage, diagnostic et traitement.

L’objectif principal de cet Appel à projets santé exceptionnel recherche COVID-19 – lutte contre les pandémies est de favoriser ou d’accompagner des projets innovants, développés par des équipes de recherche et cliniques du département, visant à l’amélioration de la santé, la prévention, le dépistage, le diagnostic ou la prise en charge des pathologies virales Covid-19 et la luttes contre les pandémies.

Cet appel à projets est doté de 1,6M€ et porte sur 4 thématiques

  • la recherche appliquée en épidemiologie-virologie et clinique,
  • la E-santé et les nouvelles technologies pour traiter, améliorer la permanence des soins et d’améliorer la diffusion des progrès cliniques, l’intelligence artificielle pour assister les cliniciens et les chercheurs dans les domaines de l’épidémiologie et virologie (y compris les traitements personnalisés grâce au traitement des données médicales : data base...),
  • la prise en charge des aspects sociologiques et santé mentale liés à la gestion des pandémies,
  • l’organisation et la coordination de la prise en charge des patients et des soins.

Mais aussi :

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles et solidarité totale. Pleinement mobilisé depuis le début de la crise sanitaire, le Département des Alpes-Maritimes souhaite apporter son aide financière aux professionnels de santé libéraux, aux étudiants mobilisés dans la lutte contre le COVID et aussi aux communes qui ont décidé de participer à la protection de leurs administrés en prévoyant de les équiper en masques de protection avant la période de déconfinement.

  • 2, 5 millions d’euros pour le fonds d’urgence départemental de soutien aux professionnels de santé libéraux : jusqu'à 1 000 € maximum pour l’achat de matériels de protection, d’hygiène et de télémédecine pour chaque professionnel de santé libéral des Alpes-Maritimes (médecins, maïeuticiens, infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens et dentistes)
    Plus d’information sur cette aide
  • Une prime pour les étudiants dans les domaines du paramédical et de la maïeutique :
    - 1 000 € maximum par mois de « renfort Covid19 dans les centres hospitaliers publics, SAAD et ESMS des Alpes-Maritimes » pour les stagiaires intervenus dans ces structures relevant de la compétence du Département.
    - 200 € par mois de « renfort Covid19 en travail social » pour les étudiants en formation de travail social spécialement mobilisés pour lutter contre le Covid19, accomplissant une mission de renfort pour le Département des Alpes-Maritimes et la MDPH.
  • 1 million d’euros pour aider les communes à équiper et protéger la population

Cette aide financière sera définie comme suit :

  • 100 % de la dépense pour les communes de moins de 5 000 habitants dans la limite de 2 € par habitant ;
  • 100 % de la dépense pour les communes dont la population est comprise entre 5 000 et 30 000 habitants dans la limite de 1 € par habitant ;
  • 100 % de la dépense pour les communes dont la population est supérieure à 30 000 habitants dans la limite de 0,5 € par habitant.

Création d’un fonds de soutien exceptionnel à la réalisation des tests de dépistage PCR dans les services et établissements sociaux, médico sociaux publics et associatifs relevant de la compétence du Département.

Ouvert à compter du 18 avril 2020 et jusqu’au 30 juin 2020, ce fonds départemental permettra aux les EHPAD et plus globalement dans tous les services et établissements sociaux et médico-sociaux de sa compétence (personnes âgées, en situation de handicap et enfance en danger) de couvrir à 100% la part restant à leur charge des frais de prélèvement et d’analyse des tests PCR réalisés dans les laboratoires de leur choix et qui ne seraient pas déjà couverts par l’assurance maladie.