Villefranche-sur-Mer

Jardins en terrasses du port de la Darse

De l'Arsenal au jardin à géométrie variable.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

De l'Arsenal au jardin

Au XVIIIe siècle, Emmanuel Philibert, duc de Savoie, fit construire de larges arches sur le port de la Darse pour défendre l’accès de l’arsenal. On raconte que 3 galères auraient quitté les lieux pour participer à la bataille de Lépante en 1571.

Depuis, l’arsenal a disparu et l’édifice sert de support au jardin de l’architecte Eugène Beaudoin.

Un jardin à géométrie variable

Résolument moderne, le jardin se lit verticalement et horizontalement. Il se développe ainsi sur 3 étages.

A l’entrée, une lourde treille de raisin blanc et de vigne du Tonkin accueille les visiteurs. Chaque palier offre une nouvelle expérience visuelle et olfactive, en détournant les supports et les contenants.

C’est ainsi que des sédums et des agathéas poussent dans une fontaine de ciment où l’on croise de larges vasques de béton brut, remplies de fleurs et d’arbustes. L’ensemble crée un univers étonnant et parfois surréaliste, qui avait originellement vocation à être une résidence secondaire pour l’architecte.

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Ville de Villefranche-sur-Mer