La filière bois-énergie

Une filière bois-énergie valorisant l'utilisation d'énergie renouvelable.

Structuration de l’approvisionnement

Le Département s’est engagé depuis plusieurs années pour le développement du bois-énergie. Au-delà de son impact positif pour l’environnement, l’utilisation d’une énergie renouvelable, au travers de la plaquette forestière, permet également de valoriser les forêts locales. La production de plaquettes forestières destinées à alimenter des chaudières fonctionnant au bois-énergie, permet de trouver des débouchés aux bois de faible valeur, non utilisables comme bois d’œuvre.

C’est dans cet objectif de valorisation des forêts locales et de respect de l’environnement par l’utilisation d’une ressource de proximité que le Département a choisi de soutenir le développement de la plaquette forestière.

En parallèle à cette démarche, le Département s’est impliqué pour la sécurisation de l’approvisionnement, dans le cadre du Pôle d’Excellence Rurale (PER) Filière bois, au travers de la mise en place d’un réseau de plateformes de production de plaquettes, de proximité.A ce jour, toutes les plateformes prévues dans le PER ont été construites (Séranon, Saint-Martin-Vésubie, Puget-Théniers, La Brigue, Lucéram, Sospel).

Ces plateformes ont pour vocation d’approvisionner des équipements proches de leur site d’implantation.

Soutien au relais départemental bois-énergie

Le Département contribue aux dépenses de fonctionnement du relais départemental bois-énergie, porté par l’association des communes forestières des Alpes-Maritimes. L’action du relais départemental bois énergie est essentielle pour le soutien des porteurs de projets et le développement du bois-énergie dans le département.L’Association des Communes Forestières (ACOFOR), en complément de ses actions globales pour la forêt, intervient en tant que relais départemental Bois-Energie pour assurer la mise en œuvre du programme d'actions suivant :

  • Sensibiliser et promouvoir le bois énergie auprès des porteurs potentiels de projets (maîtres d’ouvrage) afin de générer l’émergence de nouveaux projets de Chaufferie Automatique à Bois / réseau chaleur.
  • Appuyer les porteurs de projets dans leurs démarches afin que les projets en cours et potentiels se concrétisent par des réalisations.
  • Sécuriser l’approvisionnement (en qualité et quantité) des chaudières en cours et à venir, en lien avec les actions menées par l’Observatoire de la Forêt Méditerranéenne et le Département.
  • Suivre le fonctionnement et le développement de la filière départementale afin de collecter des données et de constituer une base concrète d’information sur la filière locale.

État d’avancement des projets, bilan des consommations

A ce jour, 32 chaudières sont en fonctionnement portant la consommation totale de biomasse à 7100 tonnes dont 5000 de plaquettes.

Conformément à ses objectifs de développement des énergies renouvelables, le Département étudie, pour tout nouveau projet dont il a la maîtrise d’ouvrage, la possibilité de mettre en place une chaudière fonctionnant au bois-énergie.

La structuration de l’approvisionnement, la prise de conscience des décideurs de la nécessité de développer les énergies renouvelables et les outils mis en place, notamment par le Département, contribuent au développement du bois-énergie. La poursuite de ce développement passe également par la création de réseaux de chaleur permettant l’utilisation de chaudières de plus grande puissance.

Dans cette rubrique

  • L'atlas solaire

    La région Provence-Alpes-Côte d’Azur dispose d’un formidable potentiel d’énergie renouvelable d’origine solaire

  • Intégration architecturale des panneaux solaires

    Le département des Alpes-Maritimes s’est fixé comme objectif à l’horizon 2020, de produire 25 % de sa consommation d’énergie finale à partir de production locale issue de ressources renouvelables.

  • La filière bois-énergie

    Une filière bois-énergie valorisant l'utilisation d'énergie renouvelable.