Victor-Amédée II et la régence contestée de Christine de France (1630-1648)

Le court règne de Victor-Amédée (1630-1637) suivi de la régence de la duchesse Christine de France (1637-1648) furent ceux de la guerre de Trente Ans, de la misère, de la peste, puis de la guerre civile pour la tutelle des petits ducs François-Hyacinthe († octobre 1638) et Charles-Emmanuel II (1638-1675), ducs successivement à l’âge de 5 ans et 4 ans. Les frères de Victor-Amédée, les princes Thomas et Maurice de Savoie, attachés à la cause des Habsbourgs voulant la régence contre la duchesse Christine jugée trop française. Durant 4 ans, le comté vécut au rythme des guerres entre partisans de la régente, les Madamisti, et partisans des princes, les Cardinalisti. Maurice de Savoie fit de Nice sa capitale d’août 1639 à 1642, s’entourant de fidèles, régissant les affaires, recevant des émissaires, réparant les fortifications, entretenant force garnison et augmentant les taxes contre l’avis du conseil municipal. En 1642 Nice accueillit avec liesse la paix scellée entre la régente et les princes. Rendant son chapeau de cardinal à Sainte-Réparate, selon une des clauses de la paix, le prince Maurice épousa sa nièce à Sospel, puis séjourna régulièrement à Nice et à la Mantega. Des années de peste, le comté conserva un culte particulier à Sainte Rosalie.

Image en taille réelle, .JPG 133Ko (fenêtre modale)|

 

Image en taille réelle, .JPG 152Ko (fenêtre modale)|

 

Image en taille réelle, .JPG 107Ko (fenêtre modale)|

 

Image en taille réelle, .JPG 156Ko (fenêtre modale)|

 

Image en taille réelle, .JPG 92Ko (fenêtre modale)|

 

Image en taille réelle, .JPG 143Ko (fenêtre modale)|

 

Image en taille réelle, .JPG 143Ko (fenêtre modale)|

 

Image en taille réelle, .JPG 148Ko (fenêtre modale)|