Sallagriffon

Un habitat fortifié dénommé Sallagriffon est mentionné durant la première moitié du XIIIe siècle.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Nous ne savons pas où le situer. Le personnage dénommé Griffon auquel se rattache le nom de cet habitat nous est connu par des sources de la seconde moitié du Xe siècle.

Le sommet dénommé Mont Saint-Martin, que se partagent aujourd'hui les territoires d'Aiglun et de Sallagriffon, porte des traces de constructions anciennes, mais nous ne savons pas à laquelle de ces deux communes elles doivent être attribuées. Nous n'avons par ailleurs de mention d'un lieu de culte dédié à ce saint, ni pour l'une, ni pour l'autre.

Une église Saint-André de Sallagriffon est mentionnée vers le milieu du XIIIe siècle.
Nous ne savons pas où la situer. Une autre église de Sallagriffon est mentionnée en 1351.
Nous n'en connaissons pas la titulature et ne savons pas davantage où la situer.

En 1388 et en 1533, le village est mentionné seul. C'est probablement vers cette époque
qu'il a été reconstruit à son emplacement actuel, ainsi que son église, mentionnée au XVIe siècle. Celle-ci a été reconstruite à la fin du XVIIIe siècle ; elle est alors dédiée à sainte Marguerite.